Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans la Manche, plus de 70 agents se relaient pour contacter et isoler les personnes positives à la Covid-19

-
Par , France Bleu Cotentin

Depuis la mi-mai, la plateforme "contact tracing" de la Manche, installée à la CPAM à Saint-Lô, a recensé et appelé 605 cas positifs et plus de 3200 cas contacts. Mais la circulation du virus s'est accélérée en septembre, le nombre de cas positifs augmente et l'équipe doit se renforcer.

La plateforme Contact tracing Covid de la CPAM de la Manche
La plateforme Contact tracing Covid de la CPAM de la Manche © Radio France - Lucie THUILLET

La caisse primaire d'Assurance maladie de la Manche abrite, depuis le 13 mai, la cellule chargée de contacter les personnes positives à la Covid-19 et d'identifier quels sont les cas contacts, c'est-à-dire les personnes qu'elles ont côtoyées de près, sans masque, dans un lieu clos pendant au moins 15 minutes.

Dans la Manche, la plateforme a contacté, depuis sa création à la mi-mai, 605 cas positifs et plus de 3200 cas contacts. Mais depuis quelques semaines, le virus circule de plus en plus. 

La cellule tracing recensait 3 à 4 cas positifs par semaine en mai, une quinzaine cet été et depuis début septembre, ce sont 150 cas positifs par semaine et cela augmente chaque semaine, explique Ophélie Coquer, responsable de cette plateforme.

De plus en plus de personnel mobilisé

Dans la Manche, cette plateforme compte 70 personnes qui se relaient 7 jours sur 7 mais l'équipe va être encore renforcée à partir du 5 octobre et atteindra près de 80 personnes. Une vingtaine de CDD, au total, sera embauchée, à temps plein.

Les autres sont des agents volontaires de la CPAM, de la MSA, de l'UC-Irsa mais également, toujours à partir de la semaine prochaine, des agents de la CAF, de la Carsat et bientôt de l'Urssaf, qui, une journée par semaine, quittent leurs fonctions pour réaliser ces appels.

Le travail est régionalisé. Les téléconseillers manchois effectuent des appels dans toute la Normandie. Depuis deux semaines, la plateforme apporte aussi son aide aux autres régions et en particulier, la région PACA.

Comment piste-t-on les cas positifs et les cas contacts ? Est-ce que cela fonctionne bien ? Reportage à la plateforme contact tracing de la Manche.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess