Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans le Gard, l'Établissement français du sang lance un appel aux dons

-
Par , France Bleu Gard Lozère

L'Établissement français du sang (EFS) lance un appel aux dons. Depuis le déconfinement, les stocks de sang baissent fortement en France. Le Gard n'est pas épargné non plus et l'EFS s'inquiète à l'approche des mois de juillet et d'août.

Les stocks de sang ont grandement diminué depuis le déconfinement
Les stocks de sang ont grandement diminué depuis le déconfinement © Radio France - Justine Hagard

Chaque année, l'approche de l'été est une inquiétude pour l'Etablissement français du sang (EFS) : à cette période, les Français partent en vacances et les collectes de sang sont beaucoup moins fréquentées. Mais l'été 2020 s'annonce encore plus compliqué : "Pendant le confinement, les donneurs ont répondu présent, explique Audrey Marron, chargée de communication de l'EFS dans le Gard. Mais depuis le déconfinement, les citoyens ont retrouvé leur vie d'avant, donc nous avons une baisse de fréquentation très importante. De plus, nous ne pouvons toujours pas assurer nos collectes mobiles. Dans le même temps, la demande est très forte avec la reprise de l'activité hospitalière !"

Des prévisions inquiétantes pour l'été

Les chiffres sont là : à la Maison du don de l'EFS, à Nîmes, 20 à 30 donneurs venaient chaque jour pendant le confinement. "Nous sommes descendus à 10 dons par jour depuis le déconfinement", explique Mélanie Akavian, responsable de l'établissement, situé au CHU Carémeau. 

"En temps normal dans le Gard à cette époque, nous sommes à 15-16 jours de stocks, sachant qu'un poche de sang se tient 42 jours, ajoute Audrey Marron. Mais là, nous sommes à 10-11 jours de stocks. Les prévisions pour l'été sont vraiment inquiétantes.

Si vous souhaitez donner votre sang, rendez-vous sur le site de l'EFS du Gard pour trouver la cartographie des collectes

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu