Santé – Sciences

Dans le nord Haute-Vienne, des particuliers font condamner Veolia Eau

Par Julien Balidas, France Bleu Limousin vendredi 27 janvier 2017 à 19:18

Illustration.
Illustration. - PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

Veolia Eau a été condamné par le tribunal d'instance de Limoges à verser de l'argent à trois particuliers d'Azat-le-Ris et de Magnac-Laval. Ils avaient porté plainte car selon eux, et analyses de l'Agence Régionale de Santé à l'appui, l'eau est impropre à la consommation dans le secteur de Bellac.

1095 euros pour un habitant d'Azat-le-Ris, 3650 pour un couple de Magnac-Laval. Le tribunal de Limoges a condamné Veolia Eau à verser ces sommes à ces trois particuliers qui avaient déposé un recours. La société était en charge de la distribution de l'eau entre 1986 et 2015 sur Bellac et 31 communes aux alentours.

"Une eau contaminée"

Daniel Got, habitant d'Azat-le-Ris, avait déjà fait condamner Veolia en 2014. "Pendant un temps, ils utilisaient massivement l'aluminium pour nettoyer l'eau. C'est sûr que l'eau est belle et transparente, mais ça favorise les risques d'Alzheimer. L'anomalie la plus grave, c'est le surplus de chlore, ça favorise le cancer de la vessie et du colon."

Des alertes de l'Agence Régionale de Santé

"Chaque année depuis 50 ans, il y a environ 100 à 120 dépassements des références de qualité" ajoute Daniel Got. "On ne nous a jamais prévenus. Aucune mesure de précaution. C'est insensé."

"L'eau n'est pas impropre à la consommation" affirme Veolia

Pour Veolia, il y a eu un amalgame fait du côté du tribunal. Maître Morvan, l'avocate qui défend la société : "Il y a deux points de contrôle de l'eau soumise à la consommation : les limites de qualité qui elles doivent être respectées de manière impérative. Et on contrôle les références de qualité qui elles sont indicatives. Il y a un amalgame entre ces deux termes. En aucun cas l'eau est impropre à la consommation." Daniel lui ne décolère pas : "Je bois uniquement de l'eau en bouteille. Je suis seul, ça me coûte 400 euros par an. Vous imaginez pour une famille avec plusieurs enfants ?"

La société Veolia Eau de son côté envisage de faire appel après cette condamnation.