Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Don du sang : face aux réserves qui s'épuisent, l'Etablissement français du sang bat le rappel dans le Poitou

-
Par , France Bleu Poitou

Vacances obligent, les volontaires pour donner leur sang ont été moins nombreux ces dernières semaines et pourtant les besoins, eux, sont toujours là. L'Etablissement français du Sang en appelle à votre générosité en cette fin août.

un don pour peut être sauver une vie
un don pour peut être sauver une vie © Radio France - vincent Hulin

Comme souvent à cette époque de l'année, les réserves en sang diminuent. Si les besoins sont toujours constants, en revanche, les donneurs réguliers ne sont plus toujours au rendez-vous. Le Dr Muriel Truillet appartient à l'Etablissement français du Sang de Poitiers, elle confirme que les stocks s'amenuisent tous les jours un peu plus. "Les besoins c'est pour les personnes atteintes de cancer, les interventions chirurgicales, les hémorragies à l' accouchement, nous n'avons qu'une dizaine de jours de stocks d'avance contre une quinzaine d'habitude. Les donneurs habituels sont moins disponibles et on voit une baisse de fréquentation sur nos collectes et sur le site fixe à l’hôpital, entre 30 et 90 donneurs pour les collectes et une quinzaine de dons de sang, plus les plaquettes ici à la Miléterie. "

don de sang mais aussi de plasma
don de sang mais aussi de plasma © Radio France - vincent Hulin

Chaque jour en France, il faut 10.000 dons, et près d'un millier pour la seule Région Nouvelle-Aquitaine. Si tout devrait rentrer dans l'ordre à partir de la rentrée, pour autant il faut refaire les réserves dès maintenant. D'ailleurs l' Etablissement Français du Sang n'hésite pas à solliciter les donneurs habituels par téléphone ou par sms pour les sensibiliser. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess