Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Dans un Ehpad de la Somme : "les résidents sentent qu'ils ont une épée de Damoclès sur eux"

Par

Les maisons de retraite et les Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD) sont au coeur des risques liés à la crise du coronavirus. Le manque de matériel renforce ces risques et l'angoisse chez les soignants comme chez les résidents.

Les visites sont interdites dans les Ehpad, comme ici à Roye Les visites sont interdites dans les Ehpad, comme ici à Roye
Les visites sont interdites dans les Ehpad, comme ici à Roye © Radio France - Claudia Calmel

Les personnes âgées sont les plus fragiles face au coronavirus. L'Agence Régionale de Santé des Hauts-de-France se veut vigilante. Elle assure suivre la situation épidémiologique des 580 Ehpad de la région. 25 établissements ont pour l'instant recensé un cas de Covid-19 a précisé mardi Etienne Champion, directeur général de l'ARS, invité de France Bleu.

Publicité
Logo France Bleu

Coupés du monde extérieur

Depuis le 16 mars, les visites dans les maisons de retraite et les Ehpad sont limitées, elles ont été interdites totalement depuis samedi dernier en France. Seul le personnel est donc autorisé à entrer dans les chambres pour limiter les contacts et les risques de transmission. 

Un manque cruel de matériel

Le problème c’est que les soignants manquent encore cruellement de masques, de blouses et de tout le matériel nécéssaire de protection. 

loading

Comme dans de très nombreux établissements ou comme parmi les les soignants qui se déplacent aux domiciles des patients, l'inquiétude grandit à Acheux-en-Amiénois, dans le nord de la Somme. La directrice de la maison d'accueil et des services, qui compte un Ehpad décrit une situation, et des conditions de travail très alarmantes.

C'est vraiment générateur de stress et les résidents qui regardent la télé sentent bien qu'il y a une épée de Damoclès sur eux

"C'est extrêmement angoissant et stressant pour les équipes parce que, justement nous sommes nous soignants, des vecteurs de covid-19", rappelle Béatrice Grossemy. 

"Qui dit confinement dit également charge de travail supplémentaire", poursuit-elle. "Il faut amener les plateaux, rechercher les plateaux, passer plusieurs fois par jour, un peu de temps avec les résidents pour limiter le stress et l'angoisse liés, déjà au fait qu'ils sont beaucoup moins en lien avec leur propre famille."

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu