Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Dans les Landes les médecins préservés des agressions

-
Par , France Bleu Gascogne

Les violences subies par les médecins et en particulier par les généralistes sont en hausse. Selon un rapport de l'Ordre des médecins publié ce jeudi, les agressions augmentent de 9% entre 2017 et 2018. Dans les Landes, quelques agressions sont déclarées chaque, mais dans une moindre mesure.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Pierrick DELOBELLE

Département Landes, France

Injures, menaces, vols, coups... Plus de 1.100 incidents ont été signalés par les médecins en 2018, un nouveau record selon un rapport de l'Ordre des médecins publié ce jeudi, qui pointe une hausse des violences subies en particulier par les généralistes. Le département des Landes est épargné par le phénomène, même si des agressions sont recensées chaque année. 

La situation est relativement calme dans les Landes. Le nombre d'agressions déclarées oscille entre une et trois par an. Une agression en 2016, trois en 2017 et deux 2 l'an dernier : une agression verbale et une agression physique. Pour l'instant, un vol par effraction dans un cabinet d'ophtalmologie a été recensé pour cette année 2019. 

Ce recensement du conseil départemental de l'ordre des médecins ne prend pas en compte les urgences hospitalières. Il s'agit uniquement des agressions dans les cabinets de ville. Comme la tendance nationale, il s'agit essentiellement de menaces verbales et d'insultes

La désertification médicale

Le département des Landes a la particularité d'avoir d'une activité thermale, explique Jean-François Dubroca, médecin à Aire-sur-l'Adour et secrétaire général du conseil de l'ordre des médecins des Landes. Selon lui, "la réalité du terrain n'est pas forcément celle de la cartographie de l'ARS. A Dax ou à Saint-Paul-lès-Dax, vous avez apparemment le nombre de médecins adéquat, mais dans la réalité les nouveaux patients ont du mal à trouver un nouveau médecin traitant puisqu'une grande partie de nos confrères exerce le thermalisme. Ce qui fait que, les agressions sont surtout des gens qui s'énervent parce qu'ils ne trouvent pas de médecin traitant et qui viennent faire un peu de raffut dans les cabinets médicaux, quelque fois brisent le matériel, s'en prennent au secrétariat voire au médecin. Ça ne dépasse pas deux cas par an".