Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Dans une tribune, 20 représentants d'hôpitaux lorrains plaident pour une "révolution du système de santé"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

À la veille du lancement des consultations sur le "Ségur de la santé" par le gouvernement, 52 représentants du monde hospitalier, dont 20 Lorrains, signent une tribune ce dimanche 24 mai. Ils appellent à une "refondation de l'hôpital" et une "révolution du système de santé".

Photo d'illustration, l'hôpital de Mulhouse.
Photo d'illustration, l'hôpital de Mulhouse. © Radio France - Matthieu Mondoloni

Alors que le gouvernement doit lancer lundi son "Ségur de la santé", 52 représentants du monde hospitalier publient une tribune ce dimanche 24 mai. Ils accentuent la pression sur l'exécutif, qui s'est engagé à lancer un plan massif d'investissement. Ensemble, ils l'appellent à "assumer une refondation de l'hôpital" et plaident pour une "révolution de notre système de santé". 

Une vingtaine de Lorrains signataires

Parmi les signataires, plusieurs membres de la direction du CHRU de Nancy, comme le directeur général Bernard Dupont et le président de la commission médicale d'établissement Christian Rabaud, ou encore Laurent Hénart le président du conseil de surveillance du CHRU. Il y a aussi les représentants des centres hospitaliers de Saint-Dié-des-Vosges, Remiremont, Fraise, Senones, Toul, Lunéville ou encore Pont-à-Mousson. Le président de la région Grand Est et médecin Jean Rottner a également signé cette tribune.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ces politiques et représentants hospitaliers demandent avant tout des moyens. "La refondation de l'hôpital passe par l'abandon du prisme budgétaire étroit et inadapté", écrivent-ils. Il faut, selon eux, une "réelle politique d'investissement" et cela doit passer par une hausse des salaires des professionnels de santé. "Le rattrapage de l'insuffisance des rémunérations est une urgente priorité", peut-on lire dans cette tribune. 

Réorganiser le système de santé et décentraliser

Le deuxième chantier concerne l'organisation du système sanitaire, d'après les signataires. Ils déplorent en effet des relations "chaotiques entre des Agences régionales de santé plus budgétaires qu'opérationnelle, des groupements hospitaliers de territoire inaboutis et des établissements publics soumis à une tutelle [...] tatillonne". Pour y remédier, les représentants des hôpitaux se prononcent en faveur d'une "réelle décentralisation".

Tout le système de financement doit être repensé, à la ville comme à l'hôpital, en abandonnant la tarification à l'activité.

Enfin, les signataires assurent "considérer avec bienveillance la proposition de Ségur de la santé". Avant d'ajouter que cela doit se faire dans la concertation et l'écoute. Ils appellent le gouvernement à "sortir des alcôves des pouvoirs [...] pour associer les soignants, directions, usagers et élus".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess