Santé – Sciences

De l'eau sur Mars, qu'est-ce que cela signifie ?

Par Julien Baldacchino, France Bleu mardi 29 septembre 2015 à 8:51

Une photo de l'eau à la surface de Mars
Une photo de l'eau à la surface de Mars - NASA/JPL-Caltech/Univ. of Arizona

C'est une découverte majeure qui a été annoncée lundi par la Nasa : il est presque certain qu'il y a de l'eau, salée et liquide, à la surface de la planète Mars, pendant les saisons chaudes. Cela signifie-t-il forcément qu'il y a de la vie sur la planète rouge ?

C'était une annonce majeure sur la planète Mars qui était promise par la Nasa, lundi soir. Ces annonces, ainsi qu'une étude scientifique également parue lundi, établissent qu'il y a des sels minéraux "hydratés" à la surface de la planète rouge, et donc probablement des ruisseaux de saumure, une solution acqueuse, à l'état liquide pendant les saisons chaudes, qui disparaissent quand les températures chutent.

Mais pourquoi cette nouvelle est-elle si importante ? "Nous avons maintenant la possibilité d'aller aux bons endroits sur Mars pour y trouver éventuellement de la vie", a estimé John Grunsfeld administrateur adjoint de la Nasa, lundi soir. Car avec cette présence d'eau, Mars se rapproche un peu plus de la Terre sur le plan des conditions propices à accueillir la vie. 

"Nous avons la capacité d'aller sur Mars pour étudier les questions sur la vie et y répondre. Ce n'est plus une question abstraite mais bien concrète".

— Jim Green, patron des sciences planétaires à la Nasa

De la vie microbienne sous la surface ?

Ne manque plus, selon John Grunsfeld, qu'à développer les outils capables de détecter la vie. Car il est très peu probable que les formes de vie sur Mars ressemble aux petits hommes verts des films de science fiction : si vie sur Mars il y a, il y a de fortes probabilités qu'elle ne soit que sous forme microbienne, selon le chercheur Alfred McEwen, créateur du système d'imagerie qui a effectué cette découverte.

Les formes de vie martiennes n'existent très certainement que dans le sous-sol de la planète, car la surface de Mars est inhospitalière : les rayonnements du soleil, par exemple, détruiraient totalement toute forme de vie telle que nous la connaissons à la surface. 

Il reste donc de nombreuses énigmes à résoudre pour comprendre les origines de la vie sur Mars, et en particulier la provenance de cette eau, qui apparaît sur des pentes abruptes à la surface de la planète et disparaît dès que les températures sont plus froides... sachant qu'il ne pleut pas sur cette planète. 

Cultiver des plantes et produire de l'oxygène

Aller habiter sur Mars, est-ce possible ? Les astronautes savent désormais y aller, mais encore faut-il pouvoir y survivre. Car l'air, composé à 95% de CO2, n'est pas respirable. En revanche, s'il y a de l'eau en sous-sol de la planète, cela veut dire qu'il devient possible de cultiver des plantes sous serre. Et comme les végétaux absorbent du dioxyde de carbone pour rejeter de l'oxygène, cela pourrait devenir un mécanisme utile aux futurs explorateurs.

Dans les cinq prochaines années, de nouvelles explorations sont prévues, avec deux nouveaux robots d'exploration lancés en 2018 et 2020. Mais pour une mission habitée, il faudra attendre 2030... au plus tôt