Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

De nouvelles inquiétudes des syndicats à l'hôpital du Blanc

-
Par , France Bleu Berry

Les syndicats de l'hopital Châteauroux-Le Blanc ont procédé à des rassemblements symboliques mardi à l'occasion de la mobilisation nationale contre le projet de Loi "Ma Santé 2022". Sur le site du Blanc les syndicats craignent des menaces sur l'avenir de l'anesthésie et de la chirurgie.

Des rassemblements ont eu lieu à la mi-journée dans la cour de l'hopital de Châteauroux et devant l'entrée de celui du Blanc
Des rassemblements ont eu lieu à la mi-journée dans la cour de l'hopital de Châteauroux et devant l'entrée de celui du Blanc © Radio France - Carl Dechâtre

Indre, Centre-Val de Loire, France

Le personnel de l'hôpital public mobilisé mardi à Châteauroux et au Blanc en réponse  à l'appel national lancé par les syndicats pour protester contre le projet de loi "Ma Santé 2022" qui était voté au Sénat hier (mardi 11/06).  Hier en signe de protestation face notamment au manque de moyens l'ensemble des syndicats a boycotté le comité technique d'entreprise. Par ailleurs l'appel national n'était pas le seul motif de mobilisation au Blanc. Selon les syndicats, un an après la fermeture de la maternité une nouvelle menace pèserait sur des services de l'établissement Blancois cette fois sur l'anesthésie et donc la chirugie. 

En cause la suppression d'une ligne d'anesthésie, en clair moins d'anesthésistes sur le site du Blanc à partir de la deuxième quinzaine de juin! Pour les syndicats cette réduction de moyens menace l'engagement d'un bloc accessible 24h/24 et à terme la survie du service de chirurgie. Ils appellent donc la direction et le Ministère de la Santé à revenir sur cette décision.

Inquiétude infondée

Une inquiétude à laquelle répond Evelyne Poupet ! Pour la directrice de l'hopital de Châteauroux - Le Blanc , il n'est pas question d'abandonner l'activité de chirurgie au Blanc bien au contraire ! Cette suppression de ligne d'anesthésie n'est que la conséquence "d'ajustements prévisionnels qui sont effectués dans tous les blocs de tous les établissements de Santé de France !". Un effet mécanique explique la directrice en raison d'une forte baisse d'activité du bloc chirurgie ces derniers temps. Mais une baisse que la direction entend juguler et même inverser ! 

Evelyne Poupet l'affirme : elle n'a aucun intérêt à voir baisser l'activité de chirurgie au Blanc et a même déjà engagé des mesures pour la relancer avec entre autres la mise en place de  consultations d'audiométrie, d'ORL, des espoirs de développement de la chirurgie viscérale etc. Pour la directrice de l'hopital Châteauroux-Le Blanc "L'ensemble de l'établissement est mobilisé" et il y aura autant de ligne d'anesthésie "qu'il y aura besoin".  Un discours rassurant mais dans le contexte du vote du Plan Santé 2022 porté par Agnès Buzyn, pas sûr que cette parole parvienne à toucher les syndicats.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu