Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

De plus en plus d'interventions en chirurgie ambulatoire au CHRU de Tours

-
Par , France Bleu Touraine

Le CHRU de Tours vient de publier ce jeudi son bilan d'activité pour l'année 2019. Il reste le premier hôpital de la région Centre-Val de Loire en nombre d'hospitalisations.

La chirurgie ambulatoire représente 40,4% de l'activité médicale du CHRU de Tours, soit presque un pour-cent de plus en 2019.
La chirurgie ambulatoire représente 40,4% de l'activité médicale du CHRU de Tours, soit presque un pour-cent de plus en 2019. © Radio France - Boris Compain

On parle de l'hôpital public essentiellement à l'aune de l'épidémie de coronavirus depuis le mois de mars, au point d'occulter ses autres activités. Le Centre Hospitalier Régional Universitaire de Tours publie ce jeudi les chiffres clés de son activité 2019, avant la crise sanitaire. Il reste le premier hôpital de la région Centre-Val de Loire en nombre d'hospitalisations. 

Premier hôpital de la région en nombre d'hospitalisations

Presque la moitié des passages à l'hôpital en Indre-et-Loire se font au CHRU.  Un peu plus de 109.000 patients sont hospitalisés en médecine, gynécologie obstétrique ou chirurgie sur un an. D'ailleurs, de plus en plus d'acte de chirurgie sont réalisés en ambulatoire, c'est-à-dire en entrant et quittant l'hôpital dans la même journée. La chirurgie ambulatoire représente 40,4% de l'activité médicale en 2019, soit presque un pour-cent de plus en un an.  

Les urgences enregistrent quant à elles le passage d'un peu moins de 104.000 personnes sur l'année 2019. Le SAMU est aussi très sollicité : le centre de régulation a reçu près de 264.000.

Du côté de la maternité, le CHRU a vu naître 3.481 petits tourangeaux. 

9.022 emplois 

Pour que tout fonctionne bien, l'hôpital est une véritable fourmilière. Il emploie 9.022 personnes, ce qui représente 4% des emplois dans le département. Il y a les soignants bien sûr, mais aussi le personnel administratif et technique parce qu'il faut répondre à 3.000 appels par jour au standard, servir 1,49 millions de repas par an et assurer la propreté des salles d'opération, des chambres. Là aussi, cela se chiffre : en un an, 3.280 tonnes de linges sont passées par la laverie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess