Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

«De vrais avancées pour lutter contre le VIH » : Jean-Pierre Faller

mardi 1 décembre 2015 à 8:37 Par Sébastien Germain, France Bleu Belfort-Montbéliard

Ce mardi 1ier décembre c’est la journée mondiale de lutte contre le sida. Notre invité à 7h45 était Jean-Pierre Faller, responsable du centre de traitement du VIH SIDA de Belfort / Montbéliard.

sida
sida - Sébastien germain

Belfort, France

Aujourd’hui, plus de 35 millions de personnes sont séropositives dans le monde. En France, 150 000 personnes vivent avec le VIH.

« Le VIH nous affaiblit. Aujourd’hui on ne meurt plus du virus mais de maladies qui se développent beaucoup plus rapidement grâce au sida »

Malgré les progrès 3 fois plus de jeunes meurent du virus du sida depuis 2000, selon l'Unicef. Paradoxalement il y a de vrais avancés dans le milieu médical concernant le VIH mais Jean-Pierre Faller rappelle qu’aujourd’hui en 2015 on ne guérit toujours pas du sida : « On meurt toujours lorsqu’on est infecté par le VIH. Dans les années 2 000 on décédait essentiellement du VIH maintenant on ne meurt plus du virus même. On meurt de cancers de cirrhoses. On meurt de maladies qui parviennent à se développer rapidement grâce au VIH. »

De nouveaux traitements

Chaque année, le virus tue encore plus d'un million de personnes dans le monde. Les jeunes sont à nouveau de plus en plus infectés. Des traitements, des autos-test de dépistage, ou encore un vaccin thérapeutique existent désormais. La nouveauté c’est le Truvada. Un traitement à 450 euros. Jean-Pierre Faller nous en parle : « Le truvada c’est très cher c’est une nouveauté dans la prévention mais nous le connaissons bien depuis plus de 10 ans. Il sert dans la prévention avant le rapport sexuel pour éviter d’être contaminé. »

Le dépistage, le gros problème

Ce qui inquiété les médecins c’est surtout le dépistage. 30 000 personnes vivent avec le VIH sans le savoir. C’est une vrai difficulté pour Jean-Pierre Faller : « Ces milliers de patients ne savent pas qu’ils sont contaminés. Ils risquent de contaminer d’autres personnes sans le savoir. Il faut encourager le plus grand nombre à se dépister. C’est ça le gros problème. Il faut un meilleur dépistage. Il faut savoir qu’aujourd’hui on vit beaucoup mieux avec cette maladie. On a actuellement entre 12 et 13 millions de personnes qui sont traitées notamment en Afrique, et rien que ça c’est un énorme progrès. »

L'invité Jean-Pierre Faller