Santé – Sciences

Début de la campagne de vaccination contre la grippe

Par Jocelyne Jean, France Bleu lundi 12 octobre 2015 à 6:28

© Maxppp

"Grippe : pour éviter l'hospitalisation ...passez à la vaccination ". C'est le slogan de la campagne 2015/2016 qui démarre ce lundi. L'an dernier, la sécurité sociale a comptabilisé une surmortalité de 18.300 personnes dont 91% avaient plus de 65 ans.

Les vaccins contre la grippe sont arrivés dans les pharmacies ce lundi. Et si vous avez plus de 65 ans, si vous êtes enceinte, si vous souffrez  d'obésité ou de maladie chronique, type asthme ou diabète, vous avez dû recevoir de l'assurance maladie une invitation à vous faire vacciner . Le vaccin est gratuit si vous faites partie de cette population. Mais l'an dernier, seuls 47% des personnes dites "à risques" se sont fait vacciner.

Un problème de santé publique

Un problème de confiance envers les vaccins existe, surtout depuis la campagne catastrophique de 2009 et le fiasco du H1N1. D'après un sondage récent, 20% des Français ne feraient pas confiance aux vaccins.

L'hiver dernier, la grippe avait été particulièrement virulente en raison d'une mutation du virus en cours de route. Elle avait duré neuf semaines, ce qui s'était traduit par trois millions de consultations pour syndrome grippal, 30.000 passages aux urgences et 3.133 hospitalisations .

Surmortalité

Cette grippe particulièrement virulente a causé une surmortalité de 18.300 personnes selon la Sécurité Sociale, dont 91% de plus de 65 ans. C'est pourtant grâce aux vaccins que l'on peut contenir une épidémie, en vaccinant massivement notamment les personnels des hôpitaux ou des maisons de retraite.

Optimisme pour cet hiver

Pour cet hiver, les spécialistes sont optimistes. Les virus qui commencent à circuler ne sont pas particulièrement sévères et surtout ils correspondent aux souches contenues dans le vaccin.