Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Décès après un appel au SAMU de Mulhouse : le parquet confirme l'ouverture d'une information judiciaire

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

La procureure de la République de Mulhouse a confirmé ce lundi après-midi l'ouverture d'une information judiciaire pour non assistance à personne en danger contre X et contre personne morale.

Edwige Roux-Morizot, la procureure de Mulhouse
Edwige Roux-Morizot, la procureure de Mulhouse © Maxppp - Vincent VOEGTLIN

Lors d'une conférence de presse ce lundi, la procureure de la République de Mulhouse, Edwige Roux-Morizot, est revenue sur le décès d'une femme de 60 ans, retrouvée morte dans son lit par un voisin, dix jours après un appel au Samu. Elle indique qu'une information judiciaire permettra de soulever d'éventuelles responsabilités

Ce 3 juin 2019, l'employeur de la victime avait appelé le Samu car son employée se plaignait de douleurs au bras et à la cage thoracique. Et selon la procureure, "il n'apparaît pas dans un premier temps qu'il puisse y avoir formellement un dysfonctionnement". 

Une plainte déposée par les sœurs de la victime

Au bout du fil, l'opérateur du Samu rappelle la sexagénaire, qui vivait seule et lui "passe immédiatement un médecin du Samu qui lui pose un certain nombre de questions, auxquelles elle répond", poursuit Edwige Roux-Morizot. Le praticien lui demande si elle a pris des médicaments, de rester allongée et de le rappeler si besoin. Il n'a pas été évoqué un possible transport par ambulance ou par ses propres moyens à l'hôpital. L'autopsie a bien confirmé qu'elle était morte d'un arrêt cardiaque et les sœurs de la victime ont porté plainte. 

L'ARS a ouvert une enquête administrative dont les conclusions seront connues la semaine prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess