Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : à Grenoble, chacun a son habitude dans le port du masque

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Les masques de la ville de Grenoble sont enfin arrivés ! Du 6 au 9 juin, il sera possible de venir en récupérer un, sur rendez-vous et après inscription en ligne, pour chaque personne résidant à Grenoble. Pour autant, quel est le comportement des Grenoblois vis-à-vis du port du masque ?

Image d'illustration, coronavirus
Image d'illustration, coronavirus © Radio France

La mairie de Grenoble avait promis de mettre à disposition un masque réglementaire et réutilisable pour chacun de ses habitants. Ils sont arrivés et la distribution aura lieu à partir de ce samedi 6 juin et ce jusqu'à lundi 9 juin. Il s’agit de masques en tissu certifiés par l'AFNOR. Un exemplaire sera remis pour chaque habitant de la ville, uniquement sur rendez-vous, et après une inscription en ligne réalisée en amont

14 points de distribution seront installés dans toute la ville pour retirer son masque. Mais attention, une seule personne par foyer pourra venir les récupérer.

Les conditions pour pouvoir en bénéficier

  • Présenter une pièce d'identité.
  • Pour les nouveaux résidents, un justificatif de domicile de moins de trois mois sera nécessaire.
  • Les documents en version numérique seront acceptés.

Quelles sont les habitudes des Grenoblois sur le port du masque ?

Et bien les Grenoblois sont partagés. "Je mets le masque presque tout le temps, que je sois dans la rue, dans les transports en commun où même en forêt tout seul" explique Jean-Louis, 64 ans, très à cheval sur le respect des règles sanitaires. 

Quelles sont les habitudes des Grenoblois sur le port du masque ?

C'est tout le contraire de Françoise, 65 ans : "alors moi j'ai pris l'habitude de ne jamais le porter, sauf si on me l'oblige expressément". C'est un peu la position, un peu moins catégorique, de Sébastien, 52 ans, qui "essaie de le porter le moins possible pour mettre un terme à la psychose". "C'est le déconfinement, alors autant y aller pour de bon, même si je le porte dans les transports en commun parce que c'est obligatoire" poursuit-il.

"Je le mets pas forcément parce que je ne sors pas beaucoup. Mais dès que c'est obligatoire, je le mets." - Guillaume, 25 ans.

Dans certains cas, c'est par obligation. "Je le porte au travail parce sinon on ne peut pas rentrer" raconte Sylvie, 52 ans. Pareil pour Jenny, 37 ans, qui est "en contact avec ses collègues et du public" sur son lieu de travail. Et puis il y a ceux qui ont ciblé les moments où porter le masque. "A part lorsque je vais dans un magasin, je ne mets pas de masque. Enfin, ce n'est vraiment pas un réflexe" dit Zélie, 18 ans. Pour beaucoup, se déplacer en extérieur ne nécessite pas le port du masque. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu