Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : les quatre départements bretons classés "vert"

Comme l'avait annoncé Edouard Philippe, la première carte du "déconfinement" en France a été dévoilée ce jeudi 30 avril. Les départements classés en "vert" se verront appliquées les règles dès le 11 mai. Pour les autres, le déconfinement sera plus progressif.

Les quatre départements bretons sont en "vert".
Les quatre départements bretons sont en "vert". - Ministère de la santé

Ce jeudi 30 avril, Olivier Véran, le ministre de la Santé a dévoilé la carte de France du "déconfinement". Certains départements y apparaissent en vert, cela signifie que le virus circule de façon modérée et qu'une sortie de confinement peut être envisagée le 11 mai, sous certaines conditions énoncées par Edouard Philippe mardi dernier. Dans les départements en rouge, le Covid-19 est encore très actif et le déconfinement sera plus restrictif. Enfin, dans les départements en orange, la situation doit être affinée.

Les signaux sont pour le moment au vert

En Bretagne, malgré la découverte des premiers foyers épidémiques dans le Morbihan fin février, les Côtes-d'Armor, le Finistère, l'Ille-et-Vilaine et le Morbihan sont classés "vert". La région est d'ailleurs la seule  en métropole a voir l'ensemble de ses départements dans cette situation.

Carte de la circulation du virus dans les départements.
Carte de la circulation du virus dans les départements. - Ministère de la Santé

Pour établir ce classement, deux critères principaux ont été pris en compte : la vitesse de circulation du virus et les capacités hospitalières en réanimation. Ces dernières semaines, les publications journalières de l'Agence régionale de Santé ont montré que le nombre de patients infectés progressait plus lentement en Bretagne. De plus en plus de lits se libèrent dans les services de réanimation des hôpitaux bretons. La vague épidémique a d'ailleurs été moins importante que prévue dans la région.

La carte montre que la tension hospitalière est favorable dans les hôpitaux bretons.
La carte montre que la tension hospitalière est favorable dans les hôpitaux bretons. - Ministère de la santé

Cette carte sera mise à jour chaque soir et devrait être arrêtée le 7 mai. Il est donc important de continuer à respecter les règles du confinement pour ne pas voir la situation se dégrader dans la région.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess