Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : des élus du Parc de la Brenne veulent participer davantage à la lutte contre le coronavirus

-
Par , France Bleu Berry
Rosnay, Communauté de communes Brenne - Val de Creuse, France

Alors que les Français se préparent au déconfinement, plusieurs élus du territoire du Parc de la Brenne écrivent au directeur de l'Agence régionale de santé car ils souhaitent être associés à la mise en oeuvre du dispositif gouvernemental sur la stratégie de déconfinement.

La maison du Parc dans le parc naturel régional de la Brenne.
La maison du Parc dans le parc naturel régional de la Brenne. © Radio France - Gaëlle Fontenit

Le déconfinement démarrera progressivement le lundi 11 mai en France. Édouard Philippe l'a annoncé ce jeudi 7 mai lors d'une conférence de presse concernant l'épidémie de coronavirus. Pour éviter une seconde vague de propagation du virus, le gouvernement compte sur une campagne de dépistage massive des Français, grâce à des tests. 

Pour cela, un dispositif pour "tester, tracer, isoler" va être mis en place par les Agences régionales de santé (ARS). Dans un courrier adressé à Laurent Habert, directeur de l'ARS Centre-Val-de-Loire, plusieurs élus du territoire du Parc naturel régional de la Brenne demandent à être associés à ce dispositif.

Ils évoquent les "brigades sanitaires", annoncées par le Premier ministre, qui auront pour mission de détecter les chaînes de transmission du virus pour lutter contre sa propagation. "Le défi de ces dernières sera immense", écrivent les élus. "Pour être accepté et efficace, le dispositif proposé par le gouvernement doit être ajusté au plus près des besoins et des réalités de notre territoire"

"C'est pourquoi nous souhaitons que le Parc naturel régional naturel de la Brenne, compte tenu de ses connaissances et de l'action qu'il conduit à l'échelle de son territoire, coordonne et anime l'ensemble de tous les acteurs qui sont déjà présents et dans le combat contre la crise sanitaire (CPTS, laboratoire, élus, CCAS, associations, hébergeurs...)", demandent Gérard Blondeau, conseiller départemental, Jean-Louis Camus, président de la communauté de communes Coeur de Brenne, Jean-Paul Chanteguet, président du Parc naturel régional de la Brenne, Claude Mériot, président de la communauté de communes Brenne Val de Creuse et Françoise Perrot, conseillère départementale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess