Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déconfinement : "Des séquelles morales chez les personnes âgées", selon le président de SOS Médecins à Sens

-
Par , France Bleu Auxerre, France Bleu

Quelles séquelles pour nos aînés qui ont pu vivre le confinement isolés et vivent désormais avec la peur du coronavirus ? Le président de SOS Médecins de Sens (Yonne) estime que la reprise d'activités physique et sociale peut entraîner l'apparition de syndrome de déstabilisation psychologique.

Attention au syndrome de glissement chez les personnes âgées qui limitent leurs sorties et relations sociales.
Attention au syndrome de glissement chez les personnes âgées qui limitent leurs sorties et relations sociales. © Maxppp - Cédric JACQUOT

"Suivant les études internationales, 1 à 4  % des personnes âgées hospitalisées seraient atteintes d’un syndrome de glissement." C'est le résultat d'un article médical rédigé par N.Tariq, S.Belbachir et FZ.Sekkat pour Doctinews en décembre 2012. Xavier Pequignot, le président de SOS Médecins à Sens (Yonne), estime qu'il peut y avoir une atteinte psychologique, notamment chez les personnes âgées, face à la reprise d'activités sociales habituelles. La sédentarité et la baisse d'activité physique pendant le confinement a également pu entraîner des corps "rouillés".

Face à la situation sanitaire exceptionnelle de ce début d'année 2020, de nombreuses personnes âgées se sont retrouvées isolées. "Et l'on a constaté des retards de prise en charge sur le plan médical avec des aînés qui avaient peur de sortir et d'attraper le coronavirus", raconte le médecin sénonais. 

« La limite d'activités physiques entraîne également une perte de force musculaire et accentue la dépendance », explique Xavier Pequignot.

Pas une généralité mais des conclusions seront à tirer

Si Xavier Pequignot rappelle qu'en France la population est bien suivie médicalement, pendant le confinement, la sédentarité et le fait d'avoir été coupés du monde pour certains "auront des conséquences dans les mois à venir". D'où l'aspect positif de ses visites à domicile de mars à mai pour donner le sentiment aux personnes âgées isolées qu'elle n'étaient pas totalement oubliées. 

Agnès Fillot, présidente du club de l'Amitié à Neuilly (Yonne) a observé depuis le déconfinement dans sa commune et chez ses adhérents des comportements sociaux inhabituels.

Un mois et demi après le déconfinement en France subsiste néanmoins une grosse crainte du coronavirus car "on a dit que c'était une maladie grave chez les personnes de plus de 65 ans", rappelle le président de SOS Médecins Sens. "Avant, elles avaient peur en période de grippe. Mais il faut arriver à dédramatiser car les personnes âgées ont besoin des relations sociales pour ne pas tomber dans un syndrome de glissement ou d'isolement complet." 

Justement, cet isolement des aînés, Agnès Fillot, présidente du club de l'Amitié à Neuilly, l'a remarqué au sein de sa commune. "J'ai fait un sondage parmi mes 65 adhérents. Les gens me disent "on a trop peur et on attend le mois de septembre". Mais on ne voit pas plus de monde dans le pays." Agnès Fillot continue son observation : "On note aussi des personnes qui étaient assez bavardes [avant le confinement], du genre je me mets à la fenêtre pour discuter avec la boulangère qui passe. Maintenant, les gens ne s'attardent plus "je me dépêche, il faut que je rentre". Ce sont des comportements un peu plus sauvages. Toute la vie sociale change et c'est ça qui fait peur."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess