Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo : 13 départements en vigilance rouge canicule, 47 en vigilance orange aux orages
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : Marius et César vont aider les marins-pompiers à désinfecter des lieux de Marseille

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Pour accompagner les opérations de déconfinement dans la cité-phocéenne, la mairie a acheté pour les marins-pompiers ces engins qui permettront notamment de désinfecter les lieux les plus fréquentés.

Marius et César sont équipés de cuve portant du produit désinfectant.
Marius et César sont équipés de cuve portant du produit désinfectant. - ©Marins-pompiers de Marseille

Ils s’appellent Marius et César, comme un hommage au héros de Marcel Pagnol. Sauf que là, pour le coup, ce ne sont pas des êtres d’encre et de papier, loin de là. Ce sont en fait des robots ! Deux robots ; tout neufs ! Et ils vont aider à lutter contre le Covid-19 à Marseille. C’est la mairie qui les a achetés pour les marins-pompiers. Ils vont les utiliser dans le cadre du déconfinement pour désinfecter des lieux fréquentés. Lieux qui n'ont pas encore été précisés.  

Plus exactement, ces appareils roulants sur chenilles seront téléguidés. Ceux qui seront aux manettes sont des marins-pompiers appartenant à la bien nommée "équipe opérationnelle spécialisée (EOS) APPUI ROBOTISE" dont l’objectif est de "d’augmenter les capacités opérationnelles de l’unité tout en préservant le potentiel humain", expliquent dans un communiqué les anges gardiens de la cité phocéenne. 

Ces appareils sont capables de traiter une surface de 20.000 m2.
Ces appareils sont capables de traiter une surface de 20.000 m2. - ©Marins-pompiers de Marseille

Des robots accompagés par des drônes

Marius et César sont des beaux bébés de 500 kilos, très lourds, certes. Mais surtout très robustes ! Ils sont chacun capables de porter "une cuve de 50 litres munie de 12 pulvérisateurs, remplie de solution désinfectante à base d’eau de Javel, d’iodophores et d’éthanol permettant de traiter une surface de 20.000 m2", de quoi fiche la trouille au Covid. 

Bien sûr, ces robots seront aussi utilisés pour lutter contre des incendies qui donnent du fil à retordre aux marins-pompiers. Ils agiront un peu comme l’engin qui avait été envoyé par les sapeurs-pompiers de Paris dans le cœur de Notre-Dame en feu, il y a plus d’un an maintenant. 

Marius et César auront aussi leur drône. Ils seront envoyés en éclaireur par les secours, dans les situations périlleuses. Pour le moment, seul Marius est arrivé à la caserne des marins-pompiers. Mais César ne devrait pas tarder à le suivre !

Il s'agit de drones identiques à ceux qui sont en service au sein des forces armées françaises
Il s'agit de drones identiques à ceux qui sont en service au sein des forces armées françaises - ©Marins-pompiers de Marseille
Choix de la station

À venir dansDanssecondess