Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement en Alsace : "une pure folie" selon le président du conseil départemental du Bas Rhin

Alors que le Premier Ministre annonce le déconfinement pour toute la France le 11 mai, en Alsace, le président du conseil départemental du Bas-Rhin demande des mesures particulières pour les départements les plus touchés, pour éviter une nouvelle catastrophe sanitaire.

En gare de Strasbourg un patient alsacien atteint par le coronavirus Covid-19 s'apprête à être installé à bord d'un TGV médicalisé.
En gare de Strasbourg un patient alsacien atteint par le coronavirus Covid-19 s'apprête à être installé à bord d'un TGV médicalisé. © Maxppp - Jean-Marc LOOS

Les mots choisis par le président du conseil départemental sont forts : déconfiner en Alsace est une "pure folie" selon Frédéric Bierry, qui réagit à l'annonce du déconfinement le 11 mai partout en France. "Parce qu’il est inconcevable pour moi de mettre les Alsaciens en danger avec un déconfinement aveugle uniforme où la différence entre zones rouges et vertes est aussi épaisse qu’une feuille de papier à cigarettes."

J’invite les technocrates et les sachants des ministères à ouvrir les yeux !"

Le président du Bas-Rhin fait référence à une étude épidémiologique évoquée par le journal l'Opinion pour expliquer que le risque d'une nouvelle vague de malades est très élevé. Il estime que l'Alsace, n'est pas prête à l'affronter. "Comment peut-on ignorer à ce point la pression inhumaine subie depuis trop longtemps par notre écosystème sanitaire et médico-social alsacien ? J’invite les technocrates et les sachants des ministères à ouvrir les yeux !"

Frédéric Bierry évoque des "services hospitaliers saturés", "des personnels soignants (...)épuisés", et une "situation sanitaire alsacienne hautement précaire". Il ajoute que toutes les précautions doivent être prises pour préserver une économie qui commence à se relever. Et réclame une stratégie de déconfinement adaptée pour le Bas-Rhin et le Haut-Rhin.

Des pistes de déconfinement spécifiques à l'Alsace

Le président du conseil départemental du Bas-Rhin propose même quelques pistes. La date du déconfinement doit être liée à la disponibilité des masques, qui seraient obligatoires pour tous dans les espaces publics, ou encore une politique de tests massifs, et réguliers pour le personnel soignant, des tests aussi dans les entreprises. "Le combat sera long alors ne confondons pas vitesse et précipitation", conclut Frédéric Bierry.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu