Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : l'Alsace en rouge sur la carte du 30 avril

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Le ministère de la Santé a dévoilé jeudi soir la toute première carte des départements en prévision du déconfinement. Le Haut-Rhin et le Bas-Rhin y apparaissent en rouge, mais la carte définitive sera celle du 7 mai.

Carte des départements au 30 avril 2020
Carte des départements au 30 avril 2020 - Ministère de la Santé

Sans surprise, c'est en rouge qu'apparaissent Haut-Rhin et Bas-Rhin sur la toute première carte dévoilée jeudi 30 avril au soir par le ministère de la Santé en vue du déconfinement. Cette carte est amenée à évoluer, jusqu'à être cristallisée le 7 mai : chaque département sera alors fixé sur la catégorie dans laquelle il sera classé après le 11 mai, le rouge étant synonyme d'un déconfinement plus restrictif, le vert d'un déconfinement plus large. 

En tout, 35 départements apparaissent en rouge jeudi 30 avril, dont l'ensemble de l'Ile-de-France et le quart nord-est du pays. Certains départements affichent une couleur orange, synonyme d'"entre-deux" pour l'instant, explique le ministre Olivier Véran.

Une tension hospitalière toujours très forte

Cette carte des départements est établie selon plusieurs critères : le taux de cas nouveaux de coronavirus sur une période de sept jours, et la tension des capacités hospitalières. Signe encourageant, l'Alsace apparaît en vert sur le premier critère de circulation du virus : "Cela peut paraître étonnant pour le Haut-Rhin et le Bas-Rhin, reconnaît Olivier Véran, mais cela signifie que l'activité épidémique semble maîtrisée" sur les sept derniers jours, et ces données peuvent changer au fil du temps.

Les deux départements alsaciens affichent en revanche une couleur rouge pour la tension hospitalière, qui reste très importante. Le 30 avril, le Bas-Rhin comptait encore 875 personnes hospitalisées, dont 155 en réanimation. Le Haut-Rhin lui comptait 869 personnes hospitalisées, dont 100 en réanimation.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Un nouveau critère sera pris en compte dans les prochains jours, celui des tests et de la détection. La couleur rouge ou verte servira de point d'appui pour les préfectures, rectorats et élus locaux pour prendre leurs décisions, par exemple au sujet de la réouverture des écoles. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess