Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : la Franche-Comté en vert sur la carte de France

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Besançon, France Bleu Belfort-Montbéliard

Les Francs-Comtois peuvent pousser un ouf de soulagement : sur la carte du déconfinement présentée ce jeudi, leur région passe en vert, comme la plupart des territoires français. On vous explique ce que ça change et pourquoi la vigilance demeure.

Déconfinement sur les lacs jurassiens.
Déconfinement sur les lacs jurassiens. © Maxppp - Philippe TRIAS

Restée en rouge sur la dernière carte du déconfinement, le 7 mai, la Franche-Comté passe enfin au vert ce jeudi. Le Premier ministre Edouard Philippe a exposé la nouvelle phase du processus post-Covid-19 et dans cette optique, toute la Bourgogne-Franche-Comté quitte la zone rouge, signe que l'épidémie de coronavirus s'est bien atténuée. Tous les départements français passent d'ailleurs au vert, à l'exception de ceux d'Ile-de-France, la Guyane et Mayotte qui restent en orange.

Le Premier ministre, comme le ministre de la santé, alertent toutefois sur la nécessité d'être prudent et de continuer la distanciation sociale. Dans l'espace public, les regroupements restent limités à dix personnes, en zone verte comme orange jusqu'au 21 juin. Passer au vert "ne signifie pas que le virus ne circule plus" explique Olivier Véran. 

Le Territoire de Belfort sous surveillance particulière

Un éventuel retour en arrière serait possible dans certains départements, selon un critère présenté par Olivier Véran : le taux d'incidence du virus de la population. Les autorités sanitaires surveillent le nombre de personnes infectées par semaine, sur 100.000 habitants. Au dessus de 10 cas, on passe au seuil de vigilance, au-dessus de 50, au seuil d'alerte. En Franche-Comté, le Territoire de Belfort affiche ce jeudi un taux d'incidence entre 10 et 50.

A ce titre, les foyers épidémiques, ou clusters, seront particulièrement surveillés.

La Franche-Comté en vert : ce qui devient possible 

"La liberté redevient la règle" a déclaré le Premier ministre Edouard Philippe, listant ce qui redevient possible à partir du 2 juin : 

La question des frontières, particulièrement importante en Franche-Comté, fera l'objet d'une coordination européenne à partir du 15 juin. D'ici cette date, les restrictions sont maintenues aux frontières.

Même en vert, des restrictions demeurent

Outre la distanciation sociale et la recommandation de porter un masque, des restrictions demeurent, sur tout le territoire, et donc pour les départements en vert de Franche-Comté :

  • limitation des rassemblements dans l'espace public à dix personnes
  • les sports collectifs et de contact sont toujours interdits
  • le télétravail est toujours recommandé
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu