Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : les pédiatres favorables au retour des enfants à l'école le 11 mai

-
Par , France Bleu

Les pédiatres sont favorables au retour des enfants à l'école à partir du 11 mai, en respectant des mesures-barrières adaptées selon les âges. Ils estiment que le Covid-19 épargnent les enfants "en grande partie".

Selon les pédiatres, le port de masque pour les adolescents ainsi que pour les adultes en charge d'enfants peut être envisagé.
Selon les pédiatres, le port de masque pour les adolescents ainsi que pour les adultes en charge d'enfants peut être envisagé. © Maxppp - Clementz Michel

Alors que de nombreux parents s’inquiètent et s'interrogent, plusieurs associations de pédiatres estiment que le retour à l'école est souhaitable, sous certaines conditions, le 11 mai. Ils estiment que le Covid-19  "épargne en grande partie" les enfants, selon le communiqué commun de l'Association française de pédiatrie ambulatoire (AFPA) et le Groupe de pathologie infectieuse pédiatrique (GPIP).

Port du masque souhaitable pour les adolescents et les adultes

Selon ces associations professionnelles, le port d'un masque dans les crèches, les écoles maternelles et primaires pour les enfants sans pathologie grave n'est ni nécessaire, ni souhaitable, ni raisonnable.
"En revanche, le port de masque pour les adolescents ainsi que pour les adultes en charge d'enfants peut être envisagé", jugent-elles.

Des données pédiatriques rassurantes 

Les pédiatres estiment que les données disponibles sont rassurantes : depuis le début de l'épidémie en Europe, peu d'enfants ont été touchés et les formes sévères ont été exceptionnelles, ce virus et cette maladie épargnent en grande partie les enfants.
En outre, contrairement aux situations observées avec de nombreux virus respiratoires, les enfants sont moins souvent porteurs du Covid-19 que l'adulte.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Les données disponibles sur la contagiosité des enfants entre eux et vers les adultes sont rassurantes, en particulier en ce qui concerne les jeunes enfants", concluent ces instances.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess