Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Déconfinement : moins de pression sur les gestes barrières pour le week-end de l'Ascension à Grenoble

-
Par , France Bleu Isère

Beaucoup de Grenoblois ont choisi d'aller pique-niquer en extérieur en ce jeudi de l'Ascension. C'est le cas aux jardins des plantes de Grenoble. Mais est-ce que les mesures barrières sont toujours respectées ou y-a-t'il un certain relâchement ?

De nombreuses familles sont venues pique-niquer dans le jardins des plantes de Grenoble ce jeudi de l'Ascension.
De nombreuses familles sont venues pique-niquer dans le jardins des plantes de Grenoble ce jeudi de l'Ascension. © Radio France - Bastien Thomas

Attention au relâchement en ce grand week-end de l'Ascension. L'épidémie de coronavirus est toujours présente, et même si le déconfinement a été décrété par le gouvernement, le respect des gestes barrières est toujours de mise. A l'heure du casse-croûte ce jeudi midi, le jardins des plantes de Grenoble était bondé de familles et groupes d'amis. Portaient-ils tous un masque ou observe-t-on une baisse de pression ?

Première impression, peu de masques sur le nez des gens. Et chacun y va de son explication. "En plein air, on ne met pas de masque. On vit tous ensemble donc on ne le met pas" dit Sophie, 43 ans, accompagnée de ses deux enfants. "Mais par contre on le prend quand on va dans les magasins" continue-t-elle. Même constat pour Guillaume, 35 ans. "On respecte pas trop les règles de distanciations mais on essaie de se rappeler les choses importantes" explique-t-il.

"Supporter le masque avec une chaleur pareil, c'est difficile. Donc non, là aujourd'hui on ne le met pas." - Vanessa, 39 ans

En ce week-end de l'Ascension, les Grenoblois respectent-ils encore les mesures de sécurité sanitaire ?

Cette mère de famille l'admet, pas de respect lors du pique-nique ce jeudi midi. Mais c'est exceptionnel. "De manière générale, on respecte vraiment. Ma fille Juliette va à l'école avec un masque. Je le mets quand je sors. On ne veut surtout pas être reconfiné donc on fait quand même attention" précise Vanessa.

D'autres continuent de respecter les règles

"J'ai mon masque dans les mains parce que je me suis arrêté pour manger sur un banc. Mais dès que j'ai terminé je le remets. C'est systématique en ville" confie André, 70 ans. 

Sandrine, 54 ans, est médecin généraliste. Elle connaît donc parfaitement la situation. "Non ce n'est pas terminé, j'ai mes petites lingettes, mon masque si jamais quelqu'un s'approche trop prêt" dit celle qui partage un pique-nique avec sa fille et ses parents venus de Valence pour l'occasion. "Mon père a failli me faire la bise, mais on ne l'a pas fait" continue-t-elle. Attention donc au relâchement en ce week-end de l'Ascension. Globalement, les règles sanitaires sont respectées, mais avec des petits écarts en famille.

Le jardin des plantes de Grenoble le jeudi de l'Ascension
Le jardin des plantes de Grenoble le jeudi de l'Ascension © Radio France - Bastien Thomas
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu