Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

La saison des délivrances de certificats médicaux bat son plein en Indre-et-Loire

jeudi 7 septembre 2017 à 7:51 Par Denis Guey, France Bleu Touraine

Les cabinets des médecins généralistes de l'agglomération tourangelle sont submergés par les demandes de certificats médicaux. Plus d'une consultation sur deux est aujourd'hui liée à ces certificats nécessaires à la pratique sportive.

"Le certificat est un acte médical, pas un acte administratif" docteur Christophe Géniès
"Le certificat est un acte médical, pas un acte administratif" docteur Christophe Géniès © Maxppp - Denis Guey

C'est une habitude à chaque rentrée scolaire: les cabinets médicaux de Tours sont envahis par les demandes de certificats médicaux. Les parents font la queue chez leur médecin traitant pour obtenir le renouvellement du certificat exigée par le club sportif de leur enfant. La loi du 26 janvier 2016 sur la modernisation du système de santé autorise la délivrance d'un certificat médical seulement tous les trois ans, notamment pour le renouvellement des licences sportives. Et pourtant, cette année à Tours, les consultations pour obtenir un certificat sont toujours aussi nombreuses. Elles représentent encore 60% de l'activité des médecins généralistes. A Saint Cyr-sur-Loire, le cabinet du docteur Christophe Geniès ne désemplit pas.

Victoria amène ses deux jumeaux de 13 ans Lolita et Mathis. Leur collège, St Grégoire, exige un certificat médical pour la pratique sportive et elle trouve cela un peu contraignant.

"Lolita et Mathis font du basket, du hand-ball et du tennis de table dans leur établissement, ce sont des sports classiques, mes enfants sont en bonne santé mais le collège exige un certificat médical, c'est un peu contraignant" Victoria, leur maman

Dans la salle d'attente du docteur Géniès, Amélie, 14 ans, est venue parce que la plongée sous marine qu'elle pratique est une discipline exigeante qui ne peut absolument pas se passer d'un certificat médical.

"C'est un problème lié à la respiration en apnée, il est indispensable d'avoir du souffle et de bons poumons. Le certificat médical est donc obligatoire comme pour tous les sports de haut niveau" Amélie, plongeuse aquatique de 14 ans

Afin d' éviter une attente trop longue pour obtenir un certificat, le docteur Christophe Géniès conseille d'anticiper le rendez-vous. Car ne comptez pas sur lui pour délivrer le papier sans consultation. "Le certificat est un acte médical, pas un acte administratif. En demander un le samedi matin pour le marathon de Tours le samedi après-midi, c'est impossible, si vous êtes dans ce cas, il faut anticiper". Le message s'adresse, sauf erreur, aux futurs concurrents du marathon de Tours du 24 septembre.