Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Dépakine : une famille tourangelle gagne son procès face à Sanofi

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

Pour la première fois, une famille tourangelle a fait plier le géant pharmaceutique Sanofi. Le laboratoire est jugé en appel responsable de la "défectuosité" de l’antiépileptique. Sanofi est condamné à payer 2 millions d'euros.

La famille tourangelle est la première à obtenir gain de cause face au laboratoire Sanofi
La famille tourangelle est la première à obtenir gain de cause face au laboratoire Sanofi © Maxppp - Cyril Frionnet

C'est une première judiciaire. Le laboratoire Sanofi est condamné dans le dossier Dépakine, cet antiépileptique responsable de nombreuses malformations chez des enfants dont les mères ont pris ce médicament pendant leur grossesse.

C'est une famille tourangelle qui a remporté son procès en appel. La cour d'appel d'Orléans a en effet confirmé une décision du tribunal correctionnel de Tours. La fillette est aujourd'hui lourdement handicapée. 

Sanofi condamné à payer 3 millions d'euros 

Le laboratoire est donc condamné à indemniser cette famille à hauteur de deux millions d'euros, dont une rente à vie pour l'enfant. Sanofi doit aussi rembourser un million à la CPAM, au titre des dépenses de santé de la victime.  

L'Apesac, l'association d'aide aux parents d'enfants souffrant du syndrome de l'anti-convulsivant se réjouit de cette première décision. Elle accompagne en tout 14 familles qui accusent le laboratoire de ne pas les avoir prévenus des risques qu'elles encouraient. 

De son côté, Sanofi a d'ores et déjà annoncé qu'il va se pourvoir en cassation. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu