Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dépakine : une maman de Drôme se réjouit de la mise en examen de Sanofi

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Sanofi révèle sa mise en examen dans le dossier Dépakine. Une trentaine de familles sont concernées en Drôme et en Ardèche. Elles se réjouissent de cette avancée judiciaire.

L'entrée des visiteurs au siège de Sanofi.
L'entrée des visiteurs au siège de Sanofi. © Radio France - Laetitia Saavedra

Elle habite Etoile-sur-Rhône, et la nouvelle que les médias véhiculent lui met du baume au cœur.

"C'est une victoire pour les familles touchées par la Dépakine"

Et dans un sanglot, Marilyne Bourdy égrène les victimes : mamans, enfants malades, enfants décédés à cause de ce médicament. Il s'agit d'un anti-épileptique prescrit à des femmes enceintes, alors que le laboratoire aurait eu connaissance de sa nocivité pour les fœtus. Les enfants de Marilyne, des jumelles, souffrent désormais de séquelles physiques et mentales.

"Nous l'attendions tellement, cette mise en examen"

Sanofi est mis en examen pour "tromperie aggravée et blessures involontaires". L'enquête sur la commercialisation de la Dépakine est ouverte depuis plus de trois ans, elle couvrait la période allant de 1990 à avril 2015. L'association d'aide aux parents d'enfants souffrant du syndrome de l'anti-convulsivant (APESAC) représente 4000 personnes, la moitié sont des enfants malades.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu