Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Dépistage Covid-19 : les laboratoires saturés dans les Bouches-du-Rhône

-
Par , France Bleu Provence

Des heures d'attente à l'IHU de la Timone à Marseille, idem devant l'Hôpital Privé de Provence à Luynes, les patients affluent par centaines pour se faire tester. Dans les même temps les laboratoires de ville semblent aux limitent de leurs capacités.

Chaque jour des centaines de personnes se font tester à l'IHU de Marseille
Chaque jour des centaines de personnes se font tester à l'IHU de Marseille © Radio France - Fabien LE DU

Des chaises pliantes, des bouteilles d'eau, des sandwiches, nous ne sommes pas à la plage, mais devant l'IHU de la Timone à Marseille. "Je suis là depuis 7h30 ce matin, cela fait 5 heures que j'attends, heureusement j'ai mon bouquin" témoigne Florence. Cette Marseillaise vient se faire dépister avant de partir en voyage, et les délais d'attente des laboratoires de ville étaient trop importants pour elle. Chaque jour des centaines de marseillais se retrouvent ainsi devant l'IHU.

Scène quasi-identique devant l'Hôpital de Privé de Provence à Luynes : "je souffre d'une sciatique alors on m'a gentiment équipé d'une chaise" se réjouit Régis, qui a déjà patienté deux heures pour s'inscrire et qui doit désormais se faire dépister "pour rassurer (ses) proches."

Des laboratoires saturés

Devant le succès du "dépistage pour tous", les délais se rallongent également dans les laboratoires de ville comme par exemple à Bouc Bel Air où le technicien explique "nous avons désormais une semaine d'attente pour les inscriptions, et nous ne pouvons plus fournir les résultats avant 72 heures".

Certains comment à grincer des dents devant une telle affluence, Bruno par exemple, il doit subir une opération chirurgicale mais "les résultats de mes analyses trainent en longueur, il y a tellement de dépistages que les opérations courantes sont retardées".

Mélanie, elle, souffre du virus depuis plusieurs jours mais elle n'a pas pu faire de test : "j'étais en contact avec des personnes positives," _j'ai eu tous les symptômes, mais impossible de passer des heures à attendre en étant aussi faible"_, et les labos sont débordés, maintenant que ça va mieux je viens me faire dépister, il faudrait instaurer des priorités".

Dépistages gratuits pour tous à Marseille

Même son de cloche pour Alizée, psychologue libérale à domicile : "je dois me déplacer chez des enfants en situation de handicap, j'ai eu de la fièvre donc je dois me faire dépister mais impossible depuis deux jours, mon activité est totalement à l'arrêt, il devrait y avoir des dépistages prioritaires".

De son côté la Mairie de Marseille lance une campagne de dépistages gratuits pour tous : "Chaque jour de la semaine, un secteur de la ville accueillera une opération de dépistages gratuits organisée par le Bataillon de marins-pompiers (BMPM) en lien avec l'IHU. " affirme un communiqué de la ville. Michèle Rubirola la maire affirme que "Marseille n'est pas la mauvaise élève dans la lutte contre l'épidémie, on montre même l'exemple en matière de test PCR".

La maire de Marseille Rubirola a visité une tente itinérante de dépistage mise en place par les marins pompiers
La maire de Marseille Rubirola a visité une tente itinérante de dépistage mise en place par les marins pompiers © Radio France - Laurent Grolée
Dépistage devant l'Hopital Privé de Provence
Dépistage devant l'Hopital Privé de Provence © Radio France - Fabien LE DU
Choix de la station

À venir dansDanssecondess