Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dépistage préventif pour les salariés d'Atulam à Jarnages : "Comme ça, on est rassuré"

-
Par , France Bleu Creuse

Les 150 salariés d'Atulam à Jarnages peuvent se faire dépister pour le Covid-19 ce lundi. Ces tests préventifs sont organisés pour le premier jour de reprise après les vacances d'été dans l'entreprise creusoise.

Un vaste dépistage pour le Covid-19 est organisé ce lundi chez Atulam pour les 150 salariés
Un vaste dépistage pour le Covid-19 est organisé ce lundi chez Atulam pour les 150 salariés © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

Ce lundi, jour de reprise chez Atulam, les 150 salariés peuvent aller se faire tester pour le Covid-19 dans l'entreprise qui fabrique des fenêtres et des portes en bois sur mesure à Jarnages. Il s'agit d'un dépistage préventif organisé en partenariat avec l'Agence régionale de santé. C'est une des premières sociétés privées du département à effectuer ce type d'opération dans ses locaux. 

Les salariés prennent quelques minutes pour se faire dépister
Les salariés prennent quelques minutes pour se faire dépister © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

Désagréable mais rassurant 

Dans la fil d'attente, l'appréhension se fait sentir : "On a des collègues qui font la tête en sortant donc on verra bien" dit en souriant Grégory Bidon, technicien au centre d'usinage. Pourtant, bien que le test puisse sembler désagréable, l'ensemble des salariés comprend l'objectif du dispositif : "C'est pour la sécurité de tout le monde, celle des collègues, de la famille, de la notre. Comme on revient de vacances, ce n'est pas plus mal" indique l'ouvrier. 

Faciliter l'accès au dépistage

"On savait qu'il y a avait des inquiétudes pour la reprise après les vacances, donc avec ce dépistage,on espère vraiment rassurer nos salariés" explique Christophe Neveu, directeur des ressources humaines. Il rappelle que le test n'est pas obligatoire mais que l'entreprise en facilite l'accès : "Pas besoin de prendre rendez-vous, c'est fait sur le temps de travail  et il n'y a pas de frais à avancer". Le dépistage est en effet pris en charge par la sécurité sociale. Les résultats seront connus 24 heures à 48 heures après et seront envoyés directement à la personne concernée et non à la direction. Si une personne est contaminée, une enquête sera menée par les autorités sanitaire pour savoir s'il existe des cas contact.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess