Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Emmanuel Macron compare les détracteurs de la 5G à des "Amish"

-
Par , France Bleu

Emmanuel Macron a promis ce lundi que la France allait prendre le "tournant de la 5G". Le chef de l'État a comparé les détracteurs de ce réseau mobile à très haut débit à des "Amish", une communauté religieuse américaine hostile à la technologie.

Une antenne 5G construite à Jiujiang, dans la province de Jiangxi, à l'est de la Chine.
Une antenne 5G construite à Jiujiang, dans la province de Jiangxi, à l'est de la Chine. © AFP - ZHANG YU

Va-t-on finir par avoir de la 5G en France ? Cette cinquième génération de réseau mobile permettrait d'avoir une meilleure connexion internet sur nos smartphones. Emmanuel Macron a promis ce lundi que la France allait prendre le "tournant de la 5G". Une partie des élus à gauche s'oppose au déploiement de cette technologie. Le chef de l'État a comparé ce lundi ces détracteurs de la 5G à des "Amish", cette communauté religieuse américaine hostile à la technologie et qui vit comme au 18è siècle. 

Des risques sanitaires et environnementaux

Certains élus de gauche, dont des écologistes, dénoncent des risques environnementaux et sanitaires. Ils étaient 70 ce dimanche à signer une tribune dans le JDD pour demander au gouvernement un moratoire sur le déploiement de la 5G. Selon les signataires de cette tribune, les antennes 5G consomment plus d'énergie. Ce sont des équipements ultra-performants qui nécessitent l'utilisation de matériaux de pointe. L'exploitation de métaux rares va donc augmenter.  

Peu de téléphones mobiles sont pour l'instant compatibles avec la 5G : il va donc falloir changer de portable, ce qui va générer de nouveaux déchets. En termes de santé, les Français seront, selon eux, encore plus exposés aux ondes électromagnétiques puisque les émissions d'ondes de la 5G vont s'additionner à celles des technologies antérieures, la 4G, 3G et 2G. Les détracteurs de la 5G s'appuient sur l'absence de données scientifiques sur les effets sanitaires de ces ondes. C'est ce que pointait du doigt l'Anses, l'Agence nationale de sécurité sanitaire, dans un rapport publié en janvier. Le prochain rapport est prévu pour début 2021. Pour les opposants à cette technologie, il est donc prématuré de déployer le réseau avant même que des conclusions soient rendues sur le sujet.

Enfin, la 4G n'est pas encore déployée partout en France : beaucoup de territoires ruraux n'en sont pas encore équipés. L'arrivée de la 5G aggraverait donc selon eux les fractures numériques déjà existantes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess