Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Des analyses médicales plus rapides à l'hôpital du Mans

-
Par , France Bleu Maine

Le nouveau laboratoire de l'hôpital du Mans permet de produire des résultats d'analyse dans des délais plus courts, en prélevant moins de sang sur les patients. Avec cet investissement de plus de 2,5M€, le centre hospitalier comble son retard.

Il faut en moyenne une heure pour réaliser une analyse de sang urgente
Il faut en moyenne une heure pour réaliser une analyse de sang urgente © Radio France - Bertrand Hochet

Le Mans, France

Ce nouveau "laboratoire à réponse rapide" prend la forme d'une chaîne automatisée, dans laquelle circulent les tubes de sang, tel "un petit train", explique le docteur Cyril Hoche, micro-biologiste à l'hôpital du Mans et coordinateur du projet. Pour le patient, le gain est double. D'une part, on lui prélève moins de sang : "Un tube au lieu de trois. C'est suffisant pour effectuer toutes les analyses demandées", précise le médecin. Et d'autre part, le résultat est rendu plus rapidement : "Généralement, pour un bilan sanguin simple, il faut compter une heure. On peut gagner jusqu'à un quart d'heure ou vingt minutes", détaille le docteur Cyril Hoche.   

Plus de 2.000 tubes de sang par jour

Chaque jour, "jusqu'à 2.500 tubes peuvent être traités", explique Céline Ramanantsoa, médecin biologiste au sein de ce laboratoire flambant neuf. L'installation permet également de "lisser l'activité" précise-t-elle. "Lorsque de nombreux tubes arrivent en même temps, l'ensemble est rendu plus rapidement. Pour le personnel, la prise en charge des analyses est simplifiée, notamment celles qui sont urgentes. Et ce, 24h/24h."   

A tout moment, l'homme peut toutefois prendre la commande sur la machine. "Il est toujours possible de faire passer en priorité les tubes qui concernent des urgences vitales", explique Céline Ramanantsoa. Le gain de temps et d'efficacité est aussi réel pour les analyses plus longues, explique-t-elle : "Pour la sérologie, par exemple, l'ancien système nous contraignait à réaliser une série d'analyses une fois par semaine. Désormais nous pouvons en faire deux à trois fois, ce qui permet, là aussi, de rendre les résultats plus rapidement".  

Le CH du Mans était en retard

Avec ce "laboratoire à réponse rapide", l'hôpital du Mans comble ainsi son retard, vis-à-vis des autres centres hospitaliers de la région et vis-à-vis des grands laboratoires privés, comme par exemple, en Sarthe, Labomaine. L'équipement a coûté, au total 2,8M€ (1M€ pour la machine et 1,8M€ pour les travaux du laboratoire). Dans une "lettre ouverte", le syndicat Force Ouvrière de l’hôpital du Mans dénonce une installation "trop bruyante" et "un manque de places."

Choix de la station

France Bleu