Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Des animaux au service des malades d'Alzheimer

lundi 5 mars 2018 à 12:31 Par François Pelleray, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Depuis deux ans, Caroline Adelé, une infirmière de Bazoncourt, à côté de Remilly, fait de la médiation animale dans les Ehpad, les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes. Ce contact avec les animaux réveille les souvenirs et stimule le cerveau.

Les animaux passent l'après-midi sur une table au milieu des résidents.
Les animaux passent l'après-midi sur une table au milieu des résidents. © Radio France - François Pelleray

Vantoux, France

La médiation animale se développe, notamment dans les Ehpad, les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, comme à la résidence Alice Sar à Vantoux à côté de Metz. Des cochons d’indes, des lapins, des chiens, des chats, perruches et même chèvres naines, passent l’après-midi au milieu des résidents atteints de la maladie d’Alzheimer. "Les rongeurs sont toujours à la base de mes activités", raconte Caroline Adelé, infirmière installée à Bazoncourt, près de Rémilly. "Après je varie entre les perruches, les chinchillas, les chats et les biquettes".

Caroline Adelé et sa perruche Confetti. - Radio France
Caroline Adelé et sa perruche Confetti. © Radio France - François Pelleray

Les animaux canalisent les angoisses, comme un doudou

Les résidents leurs donne à manger, les caressent et les souvenirs rejaillissent. "Souvent, ils ont vécu avec des animaux, cela leur rappelle des moments de vie. Le cerveau est stimulé, c’est important pour des personnes qui terminent leur vie dans l’isolement, ça les sort de leur monde. Les visages sont souriants alors qu’ils sont souvent sombres, c’est la preuve des bienfaits de la médiation animale", racontent Joëlle et Roselyne, deux salariées de la résidence Alice Sar à Vantoux, à côté de Metz. "Ça canalise les angoisses également, l’animal est plutôt doux, cela fait penser à un doudou et cela apaise les résidents donc".

Voici Stella. - Radio France
Voici Stella. © Radio France - François Pelleray
Stella et les cochons d'inde en plein festin. - Radio France
Stella et les cochons d'inde en plein festin. © Radio France - François Pelleray