Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Des animaux pour les malades d’Alzheimer à l'EHPAD de Pignan

-
Par , France Bleu Hérault

La zoothérapeute Caroline Carrière organise des séances de médiation animale deux fois par semaine à l'EHPAD L'Oustal, à Pignan (Hérault) avec sa petite ménagerie : une chienne, des lapins et une poule à houppette pour des exercices de motricité et de mémoire. Les malades d'Alzheimer apprécient.

La zoothérapeute se sert de plusieurs animaux pour ses séances. Ici des lapin et une poule à houppette.
La zoothérapeute se sert de plusieurs animaux pour ses séances. Ici des lapin et une poule à houppette. © Radio France - Salah Hamdaoui

Pour la séance du jour, ils sont quatre autour de la table. Des résidents de l'EHPAD L'Oustal, à Pignan, qui n'accueille que des malades d'Alzheimer. Et couchée sur cette table, une magnifique chienne blanche, un berger suisse extrêmement docile qui appartient à Caroline Carrière, la zoothérapeute qui vient à L'Oustal deux fois par semaine. 

Caresser une poule à houppette est un exercice de motricité

Elle se sert de sa chienne pour faire faire quelques exercices. Brosser et caresser l’animal peut paraître banal, mais cela permet aux pensionnaires de travailler l’épaule ou bien la main, alors que parfois, ils refusent de le faire chez le kinésithérapeute. Il y a aussi la mémoire. Caroline Carrière demande par exemple à Eliette de lui rappeler le nom de l'animal. Pas d'hésitation : "Guapa", répond-elle fièrement. 

Guapa fait sa pause, d'autres animaux sont amenés sur la table : une poule à houppette et des lapins. L'accent est mis sur le sensoriel, le toucher. "J'ai toujours aimé les animaux, même quand j'étais petite" se souvient Eliette. Une fois adulte, elle a eu des chiens.

Après le séances, du bien-être pour les pensionnaires

"Il faut avant tout de l’apaisement, qu'ils aient envie, pour ce soit un plaisir et de la concentration. Ensuite on va travailler avec des objectifs bien précis selon les pathologies de chacun : réconfort, motricité, mémoire, effet de réminiscence... Sans infantiliser qui que ce soit, on travaille sur les animaux présents et sur les animaux qu'ils ont eu"; c'est ainsi que Caroline Carrière résume les séances qu'elle organise.

Céline Durand, la directrice, est vraiment séduite par cette médiation animale : "On voit, quand ils sortent des activités, le sourire. Quand le chien arrive, de suite les yeux pétillent. Ce n'est pas quelque chose qu'on peut mesurer et ils ne peuvent pas s'exprimer, mais on sent qu'il y a du bien-être pour eux et ça c'est important".

La belle Guapa qui se prête docilement aux exercices - Radio France
La belle Guapa qui se prête docilement aux exercices © Radio France - Salah Hamdaoui
La fameuse poule à houppette - Radio France
La fameuse poule à houppette © Radio France - Salah Hamdaoui
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu