Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Les Mayennais qui se baignent dans les plans d'eau restent vigilants aux cyanobactéries

-
Par , France Bleu Mayenne

Plusieurs plans d'eau de la Mayenne ont été fermés quelques jours en ce mois de juillet à cause de cyanobactéries. C'était le cas à l'étang de Gué de Selle à l'est du département. D'autres plans d'eau sont épargnés comme la Rincerie mais cela n'empêche pas les baigneurs de se poser des questions.

Une zone de baignade a été installée sur le plan d'eau de la Rincerie juste à côté du camping.
Une zone de baignade a été installée sur le plan d'eau de la Rincerie juste à côté du camping. © Radio France - Aurore Richard

Département Mayenne, France

Canicule oblige, on attend 39, voire 40 degrés en Mayenne dans l'après-midi de ce jeudi 25 juillet, de quoi donner envie de piquer une tête dans un plan d'eau.  Malheureusement, c'est la douche froide pour certains Mayennais.

La baignade a été interdite à l'étang du Gué de Selle, dans les Coëvrons début juillet pendant quelques jours, même scénario sur le plan d'eau à Argentré à la mi-juillet, à nouveau à Argentré ce mercredi 24 juillet. La faute incombe aux cyanobactéries, les algues bleues.   

Une douche après la baignade

Il reste quelques plans d'eau où vous pouvez vous baigner dans le département, comme à la Rincerie près de Craon. Au bord de l'eau, des Mayennais commencent tout de même à s'inquiéter, ils restent vigilants. 

Mohamed qui se baigne, lunettes de soleil sur le nez, fait confiance aux autorités qui s'occupent des prélèvements. Roxane, une jeune maman de Congrier, est elle aussi sereine même si elle prend quelques mesures de précaution. "Les enfants, on les lave aussitôt après qu'ils sortent de l'eau. Je n'ai pas envie qu'ils se retrouvent avec des plaques rouges. Quand ils en ont, ils se grattent aussitôt", explique Roxane. 

Les contrôles sanitaires dans les plans d'eau sont chapeautés par l'Agence Régionale de Santé.  - Radio France
Les contrôles sanitaires dans les plans d'eau sont chapeautés par l'Agence Régionale de Santé. © Radio France - Aurore Richard

En cas de baignade interdite due à la trop grande présence de cyanobactéries, les Mayennais au bord du plan d'eau de la Rincerie prévoient des solutions de repli. 

Justine irait patauger ailleurs, à l'étang de Gué de Selle à Mézangers par exemple. "Ou sinon, on n'irait pas se baigner, on aurait juste fait un pique-nique et on serait rentré", assure la Méralaise. Autre solution envisagée par certains baigneurs : la piscine

Choix de la station

France Bleu