Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Des cabinets de médecins fermés à Bordeaux ce vendredi

vendredi 13 novembre 2015 à 6:00 Par Noémie Bonnin, France Bleu Gironde

Les syndicats de médecins appellent à une nouvelle journée de grève, alors que l'assemblée nationale examine une nouvelle fois le projet de loi santé ce lundi.

Certains cabinets de médecins vont rester fermés ce vendredi.
Certains cabinets de médecins vont rester fermés ce vendredi. © Radio France - Noémie Bonnin

Bordeaux, France

Une fois de plus les médecins sont en grève ce vendredi. En cause toujours : le projet de loi santé, qui est examiné en deuxième lecture à l'assemblée nationale lundi. La principale mesure contestée, c'est la généralisation du tiers payant. Il évite aux patients de payer la partie qui est aujourd'hui remboursée dans une deuxième par la sécurité sociale. C'est déjà comme ça que ça fonctionne à la pharmacie. 

Pour Jean-Luc Delabant, médecin généraliste à Bordeaux, cette loi est une façon de faire faire des économies à la Sécurité sociale, sur le dos du patient : "Quand quelqu'un veut faire diminuer les dépenses de santé, il faut qu'il influe sur celui qui les prescrit. Et aujourd'hui, c'est le médecin. C'est lui qui ordonne les arrêts de travail, les médicaments et les examens complémentaires. Quels sont les moyens de pression ? Il n'y en a pas trente-six : il faut tenir le stylo du médecin, et le retenir pour faire des économies."

Il faut tenir le stylo du médecin, et le retenir pour faire des économies> Jean-Luc Delabant, médecin à Bordeaux

Avec cette loi, le gouvernement touche en fait au coeur du métier de médecin libéral. "L'Etat fait comme si les médecins étaient salariés : on les paie indirectement via le tiers payant. Le médecin garde tous les inconvénients du libéral, mais prend tous les inconvénients aussi du salariat, puisqu'il perd tout ce qui était la partie libérale de son métier, toute sa liberté en fait" assure le médecin bordelais. 

Ce vendredi, les médecins se mobilisent en fermant leurs cabinets donc, mais aussi en organisant des opérations escargots sur les grands axes routiers. A Bordeaux, ils ont rendez-vous à 15 heures à Mérignac, puis ont prévu de bloquer la rocade. 

Dany Guérin dans le studio de France Bleu Gironde - Aucun(e)
Dany Guérin dans le studio de France Bleu Gironde - Florence Pérusin

Dany Guérin: "Le tiers payant, on le fait déjà!"