Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé - Sciences

Des chevaux pour aller mieux : un centre équisocial a ouvert à Savigny-le-Vieux

-
Par , France Bleu Cotentin

A Savigny-le-Vieux, à côté de Saint-Hilaire-du-Harcouët, Eva Garaut accueille des soignants et leurs patients dans son centre équisocial pour travailler au contact des chevaux.

Le centre équisocial de Savigny-le-Vieux a ouvert début janvier 2020.
Le centre équisocial de Savigny-le-Vieux a ouvert début janvier 2020. - Eva Garaut

On dit souvent qu'un cheval est capable de ressentir toutes les émotions de son cavalier. Cette empathie peut servir pour aider des personnes souffrant d'un handicap ou bien de troubles psychologiques.  C'est l'objectif du projet d'Eva Garaut à Savigny-le-Vieux, dans le sud du département.

Elle vient d'ouvrir son centre équisocial associatif pour permettre à des patients d'aller mieux au contact des chevaux. La jeune femme a longtemps travaillé en centre équestre, mais là, ce n'est pas la même chose. "Je suis vraiment dans la médiation, explique-t-elle. Je ne donne pas du tout de cours d'équitation, je ne fais pas de pension ou de concours. Je fais beaucoup de travail à pied avec le cheval et je travaille uniquement avec des soignants." Ce sont notamment des professionnels de centre médico-sociaux, des éducateurs, des psychiatres... 

Une forme de thérapie

En tant que médiatrice, Eva Garaut veille à ce que tout se passe en douceur, et parfois la rencontre avec l'animal crée des petits miracles comme avec un enfant atteint de troubles du comportement. "C'est un enfant qui s'exprime beaucoup, parfois avec agressivité. Là, il s'est retrouvé devant un gros cheval, un trait breton. Je lui ai expliqué qu'il allait falloir trouver une autre manière de communiquer, et ils sont restés tête contre tête pendant au moins vingt minutes. C'était assez incroyable et ça lui a apporté une vraie sérénité."  

Le centre a ouvert il y a moins d'un mois et Eva Garaut espère maintenant pouvoir accompagner un maximum de patients avec ses chevaux.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu