Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Des chiens pour soigner les malades psychiatriques à Amiens

lundi 24 juillet 2017 à 6:00 Par Elodie Touchais, France Bleu Picardie et France Bleu

L'hôpital psychiatrique Pinel d'Amiens compte quatre chiens dans son équipe de soignants. Zoé, Fatou, Evie et Louna avec qui les malades participent depuis 2010 à des ateliers de cynothérapie créés et supervisés par William Lambiotte.

Depuis 2010, l'hôpital psychiatrique Pinel d'Amiens a intégré les ateliers de cynothérapie à son arsenal thérapeutique.
Depuis 2010, l'hôpital psychiatrique Pinel d'Amiens a intégré les ateliers de cynothérapie à son arsenal thérapeutique. © Maxppp - Fred Douchet

Amiens, France

Ce sont des ateliers uniques en France : depuis 2010, l'hôpital psychiatrique Pinel d'Amiens a intégré les ateliers de cynothérapie à son arsenal thérapeutique. Un soin sur prescription médicale proposé aux patients du centre et qui ont été créée par William Lambiotte, infirmier psychiatrique qui possède aussi la casquette d'éducateur canin.

259 patients de 6 à 98 ans pris en charge depuis la création de ces ateliers

Zoé, Fatou, Evie et Louna, les quatre chiens travaillent chaque jour avec les malades, soit en séance individuelle ou lors d'ateliers collectifs. Evie, l'un des deux Cavalier King Charles est par exemple présente sur les genoux de l'infirmier psychiatrique lors des groupes de paroles. Les animaux sont un médiateur, ils permettent de créer du lien entre le patient et le soignant qui va mettre à profit ces séances pour travailler sur les objectifs fixés avec le médecin.

Louna, Fatou, Evie et Zoé : les soignants à quatre pattes de l'hôpital Pinel d'Amiens (photo transmise par William Lambiotte). - Aucun(e)
Louna, Fatou, Evie et Zoé : les soignants à quatre pattes de l'hôpital Pinel d'Amiens (photo transmise par William Lambiotte).

"Le soignant, c'est moi" rappelle amusé William Lambiotte qui a vu par exemple les effets de ces ateliers sur Sophie. Cette jeune femme de 27 ans souffre de psychoses infantiles. " C'est une jeune fille qui avait tendance à se scarifier et aujourd'hui toutes ces automutilations ont disparues, c'est une vraie réussite" se félicite l'infirmier qui explique : "J'ai transposé le modèle du chien, j'ai expliqué qu'un chien en colère ne se mord pas, il aboie mais il ne se fait pas de mal". Sophie fière aujourd'hui de se faire obéir du chien.

Atelier de cynothérapie à l'hôpital Pinel d'Amiens - Aucun(e)
Atelier de cynothérapie à l'hôpital Pinel d'Amiens - William Lambiotte

Des ateliers de cynothérapie sur prescription médicale

Ces ateliers de cynothérapie sont intégrés à l'arsenal thérapeutique proposé par l'hôpital Pinel. Ils sont complètement reconnus au même titre que l'ergothérapie ou les thérapies traditionnelles assure l'infirmier. William Lambiotte en veut pour preuve les 54 médecins désormais prescripteurs de ces ateliers. Depuis la création de l'activité en 2010, 259 patients de six à 98 ans et porteurs de 97 diagnostics différents ont été pris en charge.

Moins de médicaments pour les malades

Mais si l'effet de ces animaux reste inexplicable, ils ne font pas de miracles non plus temporise l'infirmier qui possède aussi la casquette d'éducateur canin. Cette thérapie qui vise à soigner les malades avec ces chiens permet en revanche de modérer la consommation de médicaments. "Cela limite au moins les dosages, quand on atteint un certain seuil de médicaments, l'effet du chien rajouté vient limiter les posologies" constate l'infirmier.

Des ateliers de cynothérapie proposés à l'hôpital Pinel d'Amiens