Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Des coussins cœur pour soulager les douleurs post-opératoires des patientes creusoises atteintes d'un cancer du sein

samedi 10 novembre 2018 à 13:48 Par Tommy Cattaneo, France Bleu Creuse

Ils soulagent les douleurs post-opératoires des patientes atteintes de cancer du sein. Plus de 80 coussins cœur vont être remis à des patientes de la Creuse. Ils ont été confectionnés par plusieurs associations à l'initiative d'une mercerie de Guéret, dans le cadre d'Octobre Rose.

Stockés à la mercerie, les coussins cœur seront distribués aux patientes creusoises.
Stockés à la mercerie, les coussins cœur seront distribués aux patientes creusoises. © Radio France - Tommy Cattaneo.

Guéret, France

Ces coussins-là ne servent pas qu'à faire jolis sur le canapé. Ils soulagent les douleurs post-opératoires des femmes atteintes de cancer du sein. 84 coussins cœur vont être remis aux patientes creusoises. L'initiative, mise en place à occasion de la campagne Octobre Rose, invitait les particuliers et les associations à concevoir ces petits coussins cœur. Dans la Creuse, c'est la mercerie  "Le Dé à coudre" à Guéret qui a servi de point de collecte.

Une opération nationale lancée pour Octobre Rose

A l'origine, le patron du coussin a été publié dans le magasine "Mode et Travaux". "Ça se présente comme ça", explique Nathalie, la patronne de la mercerie, en dépliant le patron. "C'est un patron en forme de cœur, que j'ai découpé et décalqué je ne sais plus combien de fois pour pouvoir le donner aux clientes qui voulaient participer à l'opération."

Le patron du coussin a d'abord été publié dans le magazine "Mode et travaux." - Radio France
Le patron du coussin a d'abord été publié dans le magazine "Mode et travaux." © Radio France - Tommy Cattaneo.

Le reste n'est pas bien compliqué. "Vous coupez autour, vous piquez, vous remplissez et c'est fait", confie Sylvette, la présidente de l'association "Les petites mains", une des associations qui a réalisé des dizaines de ces coussins. A l'entrée de la mercerie, ils ont été mis en évidence : il y en a de toutes les couleurs et avec différents motifs. "On a essayé de faire quelque chose de joyeux, parce que lorsque on a besoin de ce coussin les circonstances ne le sont pas vraiment", confie Sylvette. "On aurait aimé en avoir trop fait, mais malheureusement ils seront tous distribués. Par contre, on sera là s'il faut en faire de nouveaux."

Les coussins doivent tous avoir la même forme et le même poids. - Radio France
Les coussins doivent tous avoir la même forme et le même poids. © Radio France - Tommy Cattaneo.

"Très régulièrement, j'ai des patientes qui se plaignent de douleurs, donc ça va vraiment être utile, et c'est mieux qu'un médicament" - Majorie, infirmière au centre de coordination de cancérologie de la Creuse

Seul contrainte, que les coussins cœur soit 100% coton, qu'ils aient tous la même forme et le même poids : 170 grammes. "Ça a été calculé par le médecin américain qui a imaginé ces coussins", explique Marjorie, qui va distribuer ces 84 coussins dès mercredi. "On le place sous le bras et ça évite les tiraillements après une chirurgie", poursuit cette infirmière du centre de coordination de cancérologie de la Creuse. "Très régulièrement, j'ai des patientes qui se plaignent de douleurs, donc ça va vraiment être utile, et c'est mieux qu'un médicament.

"Ça nous fait vraiment plaisir qu'autant de personnes aient répondu présentes", explique Eric Bodeau, le président de la Ligue contre le cancer en Creuse. "L'argent, c'est le nerf de la guerre mais on peut aussi être solidaire et faire un geste d'une autre façon." La Ligue contre le cancer de la Creuse rappelle l'importance du dépistage, en appelant toutes les femmes à faire des mammographies régulièrement.