Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Des dentistes protestent à Bordeaux contre les nouveaux tarifs en vigueur à partir de 2018

-
Par , France Bleu Gironde

Des consultations gratuites pour casser l'image du chirurgien-dentiste qui court après les bénéfices : une trentaine de dentistes se sont mobilisés ce mardi après-midi sur la place de la Victoire à Bordeaux contre les nouveaux tarifs qui entreront en vigueur en janvier 2018.

Consultations gratuites place de la Victoire pour protester contre les nouveaux tarifs.
Consultations gratuites place de la Victoire pour protester contre les nouveaux tarifs. © Radio France - Chloé Gandolfo

Gironde, France

Un fauteuil de dentiste en pleine rue, des chirurgiens en blouse sur la place de la Victoire : les docteurs consultent gratuitement ce mardi dans le centre-ville de Bordeaux pour alerter sur le tarif des soins.

Car dès janvier 2018 le nouveau règlement qui entrera en vigueur prévoit de plafonner les prix pour la pose de prothèses dentaires. En clair, les dentistes ne pourront plus facturer de façon excessive certains actes. La couronne ceramo-métallique par exemple ne pourra être facturée plus de 550 euros par un dentiste à partir de 2018, et pas plus de 510 euros à partir de 2020.

Pas plus de 550 euros pour une couronne

Les médecins dénoncent cette mesure mais surtout le fait que le nouveau règlement ne prévoit toujours pas de remboursements par l'assurance maladie pour certains soins plus doux et moins agressifs. Comme les réparations à la résine par exemple.

"Le plafonnement de la prothèse c'est pas notre problème. Nous la prothèse c'est 30% de notre activité. A 70% on soigne les dents", s'exclame Catherine Boul, présidente de la Coordination des Dentistes Libéraux de Gironde. Pour cette chirurgienne-dentiste au Porge le plus important c'est surtout de rembourser les soins plus modernes et les "moins destructeurs" pour la dentition.

785 dentistes mobilisés sur 1105 sur toute la Gironde.  - Radio France
785 dentistes mobilisés sur 1105 sur toute la Gironde. © Radio France - Chloé Gandolfo

"On est des médecins de la bouche, pas des vendeurs de couronnes"

Pour Michel Bartala, chirurgien-dentiste et maître de conférence à l'Université de Bordeaux "le gouvernement doit annuler le nouveau règlement" . Ce dentiste libéral demande à ce qu'il soit remplacé par une autre nomenclature qui mettrait davantage l'accent sur le remboursement des soins moins agressifs pour les patients.

"Les soins plus modernes et moins agressifs pour les patients ne sont pas pris correctement en charge. Ce qui veut dire que le patient qui cherche à être mieux remboursé va bénéficier d'une thérapeutique ancienne : les couronnes etc ce sont des choses que l'on essaie de faire disparaître de la profession. Nous on est pour le maintien des dents et non pas pour des actes qui vont être destructeurs pour les dents", explique-t-il. "On est des médecins de la bouche, on n'est pas des vendeurs de couronnes. Aujourd'hui on nous demande de faire de la dentisterie d'il y a 20 ans".

785 dentistes sur 1105 mobilisés en Gironde

Anna, retraitée s’assoit sur le fauteuil dentaire pour profiter d'un examen dentaire gratuit mais aussi pour "soutenir les dentistes, parce que c'est important".

Sur 1105 chirurgiens-dentistes en Gironde, 785 se mobilisent toute la semaine jusqu'à dimanche. Parmi eux, certains fermeront leur cabinet plusieurs journées ou simplement quelques heures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu