Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des échantillons de matières nucléaires britanniques transportés depuis Cherbourg vers le site de Melox (Gard)

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Des échantillons de matières nucléaires britanniques sont transportés cette semaine depuis Cherbourg vers le site de Melox (Gard).

Des échantillons de matières nucléaires britanniques transportés depuis Cherbourg vers le site de Melox (Gard)
Des échantillons de matières nucléaires britanniques transportés depuis Cherbourg vers le site de Melox (Gard) - Orano

Orano TN (Orano NPS) organise pour le compte de son partenaire britannique International Nuclear Services (INS), filiale de la Nuclear Decommissioning Agency (NDA), un transport d’échantillons de quelques centaines de grammes d’oxyde de plutonium entre Cherbourg et l’usine Orano Melox (Chusclan, Gard), spécialisée dans la valorisation des matières nucléaires.  Il s’agit du deuxième lot d’échantillons d’oxyde de plutonium en provenance du Royaume-Uni qui sera acheminé par convoi routier jusqu’à destination, selon Orano (communiqué). 

Le premier transport avait eu lieu en novembre 2019.

L'entreprise garantit que les échantillons sont conditionnés "dans un emballage spécifiquement conçu pour garantir le confinement de la matière et la sûreté du transport". Ces emballages ont fait l’objet d’une approbation par les autorités gouvernementales britanniques (Office for Nuclear Regulation) et françaises (Autorité de Sûreté Nucléaire), conformément aux règlementations nationales et internationales. 

Les échantillons en question seront utilisés dans la chaine de test du laboratoire du site de Melox, en vue d’y être analysés et de vérifier la faisabilité de la conversion de l’oxyde de plutonium britannique sous forme de pastilles de Mox. Ils seront ensuite recyclés dans le procédé industriel de l’usine et utilisés pour fabriquer du combustible. En France, rappelle Orano,10 % de l’électricité d’origine nucléaire provient de la valorisation de matières recyclées. 

Ce transport s’inscrit dans le cadre de l’accord passé entre NDA et Orano. Il "vise à fournir à notre partenaire britannique une expertise technique sur l’option de recyclage de son stock d’oxyde de plutonium" entreposé sur le site de Sellafield en Angleterre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess