Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Des élèves-ingénieurs de Nancy créent une application pour anticiper l'évolution de l'épidémie

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

A Nancy, trois étudiants à l'école des Mines ont créé une application, en partenariat avec le CHRU de Nancy, pour illustrer les mécanismes de l'épidémie de covid-19. Une première version s'adresse au grand public, la deuxième aux hôpitaux, afin de simuler les besoins en lits de réanimation.

Le logiciel destiné au grand public n'a qu'un objectif pédagogique, et ne sert pas d'outil de prévisions.
Le logiciel destiné au grand public n'a qu'un objectif pédagogique, et ne sert pas d'outil de prévisions. - Site MODSIR 19

Ils appellent cela une mission "commando". Pendant un mois, trois étudiants à l'école des Mines de Nancy ont travaillé d'arrache-pied, en collaboration avec le professeur Gilles Karcher, du CHRU de Nancy. Ils ont fini par mettre au point "MODSIR19", un logiciel interactif qui simule l'évolution de l'épidémie de coronavirus selon différents paramètres. 

Une version pédagogique pour le grand public

Deux versions ont été créées. L'une s'adresse au grand public, avec une visée purement pédagogique, et n'a pas pour objectif de servir de prévisions. Elle permet de sensibiliser les utilisateurs aux gestes barrières, et illustre à quel point le respect de ces consignes a un effet sur l'évolution de l'épidémie. "Si on peut aider à la prise de conscience, c'est déjà formidable", réagit Paul Festor, l'un des trois étudiants mobilisés sur le projet.

La deuxième version est destinée aux personnels des hôpitaux. Le logiciel simule les besoins en lit de réanimation. Actuellement en phase de test au CHRU de Nancy, ce logiciel doit ensuite être proposé dans les autres établissements hospitaliers. 

Ce genre d'outils a manqué aux hôpitaux pendant le pic épidémique. On avait pas de visibilité sur ce qui allait se passer dans 15 jours. Professeur Gilles Karcher

"Les hôpitaux pourront paramétrer cette application en fonction de leur territoire. C'est-à-dire pour un hôpital donné, quelle est la population de patients et quelles sont les données épidémiologiques", détaille le professeur Gilles Karcher. "C'était vraiment stimulant de créer un outil pour les aider à anticiper et gérer les lits en réanimation", ajoute Paul Festor. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le test de cette application au CHRU de Nancy doit prendre fin d'ici deux semaines.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess