Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Des étudiants marseillais s'attaquent au fléau des punaises de lit

mercredi 29 août 2018 à 17:56 Par Mathilde Vinceneux, France Bleu Provence et France Bleu

Face aux invasions à répétition de punaises de lit dans les habitations, une équipe d'étudiants de l'université d'Aix-Marseille de Luminy ont mis au point un piège qui permet d'attirer et de tuer ces petits nuisibles suceurs de sang.

Une vingtaine d'étudiants de l'université de Luminy à Marseille ont inventé un piège pour tuer les punaises de lit
Une vingtaine d'étudiants de l'université de Luminy à Marseille ont inventé un piège pour tuer les punaises de lit © Maxppp - ESPOSITO Ange

Marseille, France

Après avoir constaté l'invasion par des punaises de lit de leur cité universitaire de Luminy, des services d'urgence de la Timone et du quartier de la Belle de mai à Marseille, des étudiants en biologie de l'université d'Aix-Marseille ont inventé un piège pour éradiquer l'insecte. Leur projet s'appelle "Breaking Bugs" -un clin d’œil à la série américaine très populaire "Breaking Bad"- et rassemble une vingtaine d'étudiants.

Une bactérie pour attirer la punaise de lit et un champignon pour l'éradiquer

Le piège ressemblera à "une sorte de piège à fourmis", détaille Hakim, membre de Breaking Bugs.  Laurianne fait partie de l'équipe de recherche, elle explique son fonctionnement : "En fait on a un piège avec une première bactérie qui va sécréter des phéromones pour attirer les punaises de lit vers ce piège et à l'intérieur, on a un champignon qu'on a génétiquement modifié qui va traverser la carapace de la punaise pour l'infecter. Et ensuite, quand cette punaise va ressortir, elle va infecter à son tour les autres punaises de lit dans le nid pour les tuer." 

L'invention sera présentée à un concours de biologie à Boston, aux Etats-Unis

Les étudiants ont développé ce piège fatal pour les punaises de lit dans le cadre d'un concours de biologie synthétique, l'IGEM, l’International Genetically Engineered Machine competition. Cette compétition prendra fin à Boston, aux Etats-Unis, au mois d'octobre 2018. Pour financer leur voyage et leur projet, les étudiants ont lancé un crowdfunding, un financement participatif. 

Pour l'instant, les étudiants n'ont pas pour ambition de commercialiser leur piège, mais leur invention pourrait permettre une avancée dans la guerre contre les punaises de lit.