Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Des fabricants de cigarettes accusés de tricher sur les taux de goudrons et nicotine

jeudi 3 mai 2018 à 19:27 Par Viviane Le Guen, France Bleu

Le parquet de Paris a ouvert une enquête à la suite d'une plainte du Comité national contre le tabagisme (CNCT) rapporte l'AFP ce jeudi. L'association accuse quatre fabricants de cigarettes de tricher sur les taux de goudrons et nicotine.

Le Comité national contre le tabagisme accuse des cigarettiers de tricher sur les taux de goudrons et nicotine.
Le Comité national contre le tabagisme accuse des cigarettiers de tricher sur les taux de goudrons et nicotine. © AFP - Gérard Houin / BELGA MAG / BELGA

Philip Morris, British American Tobacco, Japan Tobacco International et Imperial Brands sont dans le viseur de la justice française. L'AFP rapporte ce jeudi que le Comité national contre le tabagisme (CNCT) a déposé en plainte en janvier pour "mise en danger de la vie d'autrui". L’association de lutte contre le tabagisme accuse les cigarettiers de tricher sur les taux de goudrons et nicotine.

"Des trous" dans les filtres de cigarettes

Dans un communiqué diffusé en février le CNCT détaille la méthode utilisée par les fabricants de tabac et pointe "l'existence de minuscules trous" dans les filtres de cigarettes destinés à "falsifier les tests" en agissant comme un "système de ventilation invisible". 

"Ce dispositif de micro-orifices dans le filtre des cigarettes empêche les autorités de savoir si les seuils de goudron, de nicotine, et de monoxyde de carbone qu'elles ont fixés sont dépassés", selon le CNCT.  D'après l'association, "cette tromperie délibérée (...) signifie concrètement qu’un fumeur qui pense fumer un paquet par jour en fume, en fait, l’équivalent de 2 à 10."

Un dispositif vieux de 60 ans

L'existence de "trous de ventilation" dans les filtres à cigarettes existe depuis la fin des années 50, selon le CNCT. "Aujourd'hui, 97% des cigarettes comportent des perforations invisibles du filtre", souligne-t-il. La mention des taux de goudron et de nicotine a disparu depuis l'apparition du paquet neutre le 1er janvier 2017. 

Le parquet de Paris a ouvert une enquête le 20 avril. Elle est confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne de la police judiciaire parisienne. Le tabac, responsable de cancers et de maladies cardiovasculaires, cause quelque 75.000 décès par an en France.