Santé – Sciences

Des malades de la thyroïde dénoncent les effets secondaires de la nouvelle formule du Levothyrox

Par Géraldine Houdayer et Julien Baldacchino, France Bleu mercredi 23 août 2017 à 11:01 Mis à jour le mercredi 23 août 2017 à 17:38

La nouvelle formule du Levothyrox est accusée de provoquer des effets secondaires graves.
La nouvelle formule du Levothyrox est accusée de provoquer des effets secondaires graves. © AFP - Laurent Ferriere / Hans Lucas

Plusieurs dizaines de milliers de victimes de troubles de la thyroïde, traitées avec le Lévothyrox, dénoncent les effets secondaires de la nouvelle formule du médicament. L'Agence nationale du médicament ouvre ce mercredi un numéro vert, pour répondre aux inquiétudes des patients.

Chaque jour, trois millions de Français prennent du Lévothyrox, un médicament utilisé pour traiter les troubles de la thyroïde. Mais depuis son changement de formule, lancé le premier avril dernier, des milliers de malades se plaignent d'effets secondaires graves. Le médicament, produit par le laboratoire allemand Merck, a modifié sa composition : les principes actifs restent les mêmes, mais les excipients changent, détaille Le Parisien ce mercredi. Le lactose a été supprimé, pour être remplacé par du mannitool, et de l'acide citrique a été ajouté à la formule. Mais les usagers n'ont pas été avertis, affirme le quotidien.

Troubles de la vision, de la mémoire, crampes et dépressions

Nell Gaudry, la coprésidente de l'association française des malades de la thyroïde, annonce dans Le Parisien avoir saisi l'Agence nationale du médicament, l'ANSM. Elle dénonce, dans les colonnes du journal, un "scandale sanitaire d'ampleur". Elle raconte que les utilisateurs de la nouvelle formule évoquent des troubles visuels, des pertes de mémoire, des maux de tête handicapants, des crampes ou même des dépressions.

Sur la page Facebook de France Bleu, vous avez été nombreux à livrer vos témoignages. "Depuis quelques semaines je sens que mon rythme cardiaque est particulièrement rapide, je suis angoissée, j'ai des maux de tête inhabituels", explique Brigitte. "Trois mois sans ma glande thyroïde, et je me sens encore plus mal maintenant", ajoute Linda. Beaucoup de témoignages évoquent également "des prises de poids" et "des coups de pompe" réguliers, comme Erica qui explique que son mari "s'endort dès qu'il est inactif" ou Isabelle qui évoque une "fatigue extrême".

Une partie des témoignages que nous avons reçus dénoncent aussi le fait que souvent, ni le médecin ni le pharmacien n'ont alerté d'un changement de formule : "La pharmacienne s'est contentée de dire que l'emballage avait changé, sans parler du contenu", note Françoise, quand Ingrid raconte s'être retrouvée aux urgences "avec 228 pouls/minute".

D'autres personnes qui prennent le médicament, toutefois, affirment n'avoir ressenti aucun effet secondaire : "Aucun problème même depuis le changement d'excipients, le médecin m'a fait faire des prises de sang de contrôle, et rien !" dit Natalie, par exemple.

Une pétition en ligne signée par plus de 74.000 personnes

Plus de 74.000 personnes ont signé une pétition en ligne réclamant le retrait de la nouvelle formule du comprimé, et la remise en vente de l'ancienne version. L'ANSM a activé, ce mercredi matin, un numéro vert, le 0800 97 16 53, pour répondre aux inquiétudes des patients. L'Agence du médicament a aussi mis en ligne une série de questions-réponses. Mais d'après Le Parisien, le ministère de la Santé estime que même s'il "n'est pas question de nier ou de minimiser le mal-être de patients, les études de pharmacovigilance ne permettent pas, en l'état actuel des choses, de remettre en cause la nouvelle formule du Levothyrox, à bien des égards meilleure que l'ancienne".