Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : des mesures de freinage annoncées dans le Rhône alors que la situation se dégrade dans la Loire

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Le département du Rhône pourrait passer sous mesures de freinage renforcées. Tout comme l'Aube et la Nièvre. Les indicateurs ne sont pas bons. Et d'ici quelques semaines, la Loire pourrait également être concernée par cette nouvelle forme de confinement si la situation se dégrade encore.

Le département de la Loire n'est pour le moment pas concerné par de nouvelles mesures de freinage du Covid
Le département de la Loire n'est pour le moment pas concerné par de nouvelles mesures de freinage du Covid © Radio France - Mathilde Montagnon

Le taux d'incidence dans la Loire atteint désormais les 285 pour 100.000 habitants. Loin derrière les records à plus de 1000 de l'automne dernier. Mais la courbe est ascendante. C'est 100 cas de plus pour 100.000 habitants que la semaine dernière. Et le taux dépasse les 400 dans la tranche 30 à 39 ans.   

Autre signe d’inquiétude : la dégradation de la situation dans la Rhône. Et comme le regrettait une responsable du secteur événementiel à Saint-Étienne il y a quelques mois :   le Covid prend le TER tous les jours sur la ligne Sainté-Lyon. Effectivement, à l'automne dernier, l’épidémie était très virulente dans le Rhône avant de s'étendre dans la Loire via la vallée du Gier.   

Enfin les données hospitalières sont importantes : 373 personnes hospitalisées actuellement dans la Loire dont 49 en réanimation. C'est beaucoup moins que cet automne, mais pour le moment pas de déprogrammation des interventions chirurgicales dans le département. Ces patients doivent donc être accueillis en plus de tous les autres.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess