Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des ossements de mammouth exposés pour la première fois en Ardèche

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche
Soyons, France

Ce mercredi, vous pouviez venir contempler des ossements de mammouth au musée archéologique de Soyons. Une première pour ces os XXL découverts par hasard en avril 2017 à Saint-Péray.

En avril dernier, des archéologues découvrent un fémur et un humérus à Saint-Péray.
En avril dernier, des archéologues découvrent un fémur et un humérus à Saint-Péray. © Radio France - Victor Vasseur

C'est un coup de pelleteuse qui permet la trouvaille. En déblayant la terre, un ouvrier remarque "une forme blanche comme de la craie" dit-il. C'est au fait des ossements. Trois archéologues arrivent sur place. Après des fouilles qui dureront quatre jours, ils découvrent un fémur et un humérus.

"C’est assez hallucinant. Quand on nous a appelé, on se doutait que c’était du mammouth, vu l’endroit où il habitait et vu la taille des ossements. C’est unique dans une vie. Un fémur qui mesure 1 mètre 25, ça n’arrive qu’une seule fois." Jeanne-Marie, archéozoologue. 

Ces os ne seront pas visibles par le public, c'était sa seule exposition.
Ces os ne seront pas visibles par le public, c'était sa seule exposition. © Radio France - Victor Vasseur

On ne connait pas encore le poids de ce mammouth, mais imaginez un éléphant, haut comme un panier de basket. C'est un mastodonte au long pelage laineux qui se déplace lentement. Il a vécu il y a 20 000 ou 30 000 ans, la date précise reste inconnue. Des études sont en cours pour en savoir plus.

Les ossements resteront en Ardèche

Plus de 70 personnes sont venus contempler ces os. Parmi les visiteurs hier, des enfants, émerveillés, mais aussi des parents comme Séverine. Elle a tout suivie depuis la découverte des ossements à Saint-Péray : "C’est fascinant. Imaginer un mammouth, on voit à quoi ça ressemble et pourtant quand on est devant les os, on a une sensation étrange. C’est difficile de se projeter."

Ce mammouth devait mesurer plus de trois mètres de haut.
Ce mammouth devait mesurer plus de trois mètres de haut. © Radio France - Victor Vasseur

Ces ossements resteront bien à Soyons. "Ils font partie du patrimoine local" affirme la responsable du musée archéologique de Soyons. En revanche, ils ne seront pas visibles pour le public. Par manque de place dans le musée, ces restes de mammouth seront stockés dans les archives du musées.

Des articles sur cette découverte seront publiés dès l'année prochaine, notamment dans la revue "Ardèche archéologique".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess