Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Des outils en silex sans doute façonnés par Neandertal retrouvés dans le Vercors

Une équipe de scientifiques vient de retrouver des outils taillés dans le silex dans une grotte du massif des Coulmes dans le Vercors (Isère). Comme sur d'autres sites voisins, tout porte à croire qu'ils ont été façonnés par l'homme de Neandertal il y a près de 50.000 ans.

Quatre outils en silex ont été retrouvés dans la Grotte des Coulmes.
Quatre outils en silex ont été retrouvés dans la Grotte des Coulmes. © Radio France - Lila Lefebvre

Isère, France

Dans le Vercors, une nouvelle trace du passage de l'homme de Neandertal vient d'être découverte. Une équipe de scientifiques vient de retrouver des outils en silex dans une grotte du massif des Coulmes (Isère).   

"Ça fait très plaisir, on l'espérait, dans les autres grottes ils ont trouvé des outils préhistoriques, pourquoi pas nous ?", Anne Marie Moigne, cheffe du projet et maître de conférence au Muséum d'histoire naturelle de Paris

Une équipe de fouille venue du site de Tautavel dans les Pyrénées-Orientales travaille depuis deux ans sur une grotte de deux mètres de haut, un mètre de large et 40 mètres de profondeur. Ce qui leur a mis la puce à l'oreille : la présence d'une soixantaine de carcasses de cerfs datées scientifiquement à 50.000 ans avant notre ère

"Nous nous sommes dit qu'il y avait bien une raison à leur présence en nombre dans une si petite grotte, explique Anne Marie Moigne, cheffe du projet et maître de conférence au Muséum d'histoire naturelle de Paris. "Et là et là ! Nous avons trouvé des outils"

Reste aujourd'hui à affirmer scientifiquement qu'il s'agit bien de silex façonnés par l'homme de Neandertal. "Mais sa présence est prouvée dans les sites alentours", tente prudemment Anne-Marie Moigne. Et d'ajouter : "Ça fait très plaisir, on l'espérait, dans les autres grottes ils ont trouvé des outils préhistoriques, pourquoi pas nous ?"

Les fragments de silex seront examinés pendant deux ans par les équipes d'Anne-Marie Moigne. - Radio France
Les fragments de silex seront examinés pendant deux ans par les équipes d'Anne-Marie Moigne. © Radio France - Lila Lefebvre

Les quatre silex et les 60 carcasses vont maintenant être étudiés pendant deux ans dans un laboratoire à Tautavel, avant d'être restitués au muséum de Grenoble.