Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Des pastilles d'iode bientôt distribuées autour de la centrale nucléaire du Blayais

mardi 29 décembre 2015 à 7:00 Par Damien Gozioso, France Bleu Gironde et France Bleu

Une nouvelle campagne de distribution préventive de comprimés d'iode va avoir lieu début 2016. Près de la centrale du Blayais cette démarche, renouvelée tous les sept ans, est devenu courante pour les habitants.

La distribution des pastilles d'iode débutera courant janvier 2016.
La distribution des pastilles d'iode débutera courant janvier 2016. © Radio France - Damien Gozioso

Braud-et-Saint-Louis, France

À Braud-et-Saint-Louis, à moins de 10 kilomètres du Blayais, la majorité des habitants n’était pas vraiment au courant de la prochaine distribution de pastilles d’iodes. Pourtant, la centrale ils la connaissent bien et les risques, la plupart des habitant a appris à vivre avec, même si Céline concède que ces pastilles la tranquillise.

J'aime autant les avoir et être rassurée, quitte à ne pas en avoir besoin.

Céline, habitante de Braud-et-Saint-Louis

Ces pastilles d’iode permettent de saturer la thyroïde en cas d’accident nucléaire et de prévenir les cancers de cette glande. Mais Pierre ne semble pas vraiment croire en l'utilité des comprimés : "On les a, mais bon... je les ai laissées traîner et je ne sais plus où elles sont !"

La centrale nucléaire du Blayais. - Radio France
La centrale nucléaire du Blayais. © Radio France

Plus de 3000 boîtes distribuées en 2009

La distribution interviendra d'ici le mois de février et avant cela des réunions d'informations auront lieu pour sensibiliser les populations aux risques. Les personnes habitant dans un rayon de 10 kilomètres autour de la centrale du Blayais seront invités à venir retirer leurs comprimés à la pharmacie de leur village. À Braud-et-Saint-Louis, c'est Jérôme Nurich, le pharmacien, qui fournira la population : "En fait les gens reçoivent chez eux un bon où ils renseignent leur nom et le nombre de personnes du foyer et en échange de celui-ci, ils reçoivent le nombre adéquat de boîtes de comprimés d'iode".

Jérôme Nurich trouve d'ailleurs qu'en période de campagne de distribution, la curiosité des gens est décuplée.

C'est une curiosité teintée d'inquiétude, on sent qu'il y a une certaine gravité dans les questions : est-ce que cela peut être grave ? Est-ce qu'on peut avoir le cancer ?

Jérôme Nurich — Pharmacien à Braud-et-Saint-Louis

Lors de la dernière campagne en 2009, plus de 3.000 boîtes de comprimés d’iode ont été distribuées près de la centrale du Blayais.