Santé – Sciences

Pesticides dans les salades : "Nous sommes très contrôlés", répondent les maraîchers

Par Eric Turpin et Monique Derrien, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu mercredi 23 septembre 2015 à 8:57

31 salades ont été passées au crible d'un laboratoire
31 salades ont été passées au crible d'un laboratoire © Max PPP

Des pesticides interdits ont été retrouvés sur des salades achetées en supermarché, selon des tests effectués sur 31 salades achetées dans l'Oise et dans la Somme par l'ONG Générations futures. Les maraîchers ne décolèrent pas. Ils assurent respecter les normes françaises, très sévères.

Il y a des pesticides interdits dans nos salades. C'est ce que révèle une enquête rendue publique mardi par l'association Générations Futures.  Elle a demandé à un laboratoire d'analyser le légume. 31 salades ont été achetées dans cinq supermarchés en Picardie.  24 d'entre elles contenaient plusieurs résidus de pesticides.

Ces résidus ne dépassent pas les normes tolérées en France mais ils représenteraient tout de même un danger pour la santé, affirme l'association Générations Futures.

Une réglementation sévère

Les producteurs de légumes ne s'en cachent pas. Ils utilisent des pesticides. Mais cette pratique est très encadrée et l'immense majorité des producteurs sont aujourd'hui en conformité avec une réglementation française particulièrement sévère. C'est en tout cas la conviction de Jacques Rouchaussé, le président des producteurs de légumes en France. 

« On crée une psychose, on crée un peur au niveau des consommateurs alors que franchement nous sommes très contrôlés. Nous faisons des tests réguliers, des analyses au sol, des analyses d'eau », explique t-il, « Nous faisons aussi des analyses sur nos produits avant de les vendre. Et on sait que nos produits répondent à la réglementation française »

Jacques Rouchaussé, le président des producteurs de légumes de France

Conséquences sur la santé

Seulement voilà les traces de pesticides tolérées en France pourraient , selon Générations Futures, provoquer des dérèglements sur notre système endocrinien, celui qui contrôle par exemple les organes sexuels ou la croissance des enfants.  

L'enquête de l'association révèle par ailleurs la présence de produits totalement interdits dans les légumes. L'association demande donc aux autorités de faire appliquer des contraintes européennes qui, depuis 2009 imposent des normes plus sévères qu'en France sur les pesticides

A LIRE AUSSI : Des résidus de pesticides interdits retrouvés dans des salades vertes