Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Des pisseurs volontaires à Collias pour mesurer le taux de glyphosate dans l'organisme

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Une cinquantaine de volontaires se sont prêtés ce mercredi à Collias (Gard) à des tests urinaires pour détecter une éventuelle présence du glyphosate dans leur organisme. Les résultats seront connus dans un mois ou deux.

À Collias, plus de cinquante personnes ont participé à une campagne d’analyses d’urines pour y rechercher des traces de glyphosate.
À Collias, plus de cinquante personnes ont participé à une campagne d’analyses d’urines pour y rechercher des traces de glyphosate. © Radio France - Romain Berchet

Collias, France

Ils veulent savoir s'ils ont du glyphosate dans leur organisme. Une cinquantaine de volontaires ont fait des prélèvements urinaires ce mercredi à Collias, près d'Uzès, pour déterminer le taux de glyphosate dans leur organisme. Le pesticide, composant actif du Round'up, a été classé comme "cancérogène probable" par l'OMS en 2015. L'opération a été organisée par le collectif "Campagne Glyphosate 30". Ce n'est pas la première dans la Gard, une précédente avait été menée à Aigremont en avril dernier. 

"Un peu compliqué de venir de Nîmes jusqu'ici en ayant envie de pisser" - Alain

Les volontaires devaient débourser 85 euros pour participer aux tests, la somme grimpait à 135 euros s'il y avait ensuite dépôt de plainte en cas de réponse positive du prélèvement.

Les tubes à essai des tests urinaires sont ensuite stérilisés   - Radio France
Les tubes à essai des tests urinaires sont ensuite stérilisés © Radio France - Romain Berchet
Un numéro est donné à chaque test urinaire  - Radio France
Un numéro est donné à chaque test urinaire © Radio France - Romain Berchet

Des résultats déjà connus ?

Les résultats seront connus d'ici un mois ou deux en attendant les analyses des tests dans un laboratoire en Allemagne. Les volontaire connaîtront le taux de glyphosate dans leur organisme par mail. "On a tous du glyphosate dans les urines" lance le maire de Collias Benoit Garrec. 

Un sentiment presque unanime parmi les participants à l'opération de dépistage à l'image de Marie, une habitante du village : "J'habite juste ne face de vignes et on en voit les stigmates tous les jours chez nous. Nôtre alimentation est essentiellement biologique, nous avons un potager mais même en essayant de manière individuelle de faire ce qu'il faut nous visons dans un environnement global." 

"J'ai un enfant en bas âge et ça me désole parce que je commence à me dire que c'est peut être pire que d'habiter en ville." - Marie, une habitante de Collias

Les deux huissiers avec les tests urinaires qui seront analysés dans un laboratoire en Allemagne - Radio France
Les deux huissiers avec les tests urinaires qui seront analysés dans un laboratoire en Allemagne © Radio France - Romain Berchet

Les participants préparent déjà la suite. Ils déposeront plainte une fois les résultats transmis.