Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Santé – Sciences

Des préservatifs remboursés par l'assurance maladie : une bonne chose pour Aides en Mayenne

mercredi 28 novembre 2018 à 8:09 Par Charlotte Coutard et Isabelle Marchand, France Bleu Mayenne

L'association Aides en Mayenne salue l'annonce de la ministre de la santé : le remboursement de préservatifs prescrits sur ordonnance.

Ce remboursement concernera une marque particulière, qui pourra être prescrite par les médecins.
Ce remboursement concernera une marque particulière, qui pourra être prescrite par les médecins. © Maxppp - Maxppp

Laval, France

On pourra bientôt acheter des préservatifs sur ordonnance, remboursés par l'assurance maladie. L'annonce a été faite ce mardi par la ministre de la santé Agnès Buzyn. Ce remboursement concernera une marque particulière, qui pourra être prescrite par les médecins.

Objectif : lutter contre la Sida 

Près de 6 000 nouvelles contaminations ont été comptabilisées en 2015 en France. Alors cette annonce va dans le bon sens selon l'association Aides en Mayenne, à trois jours de la journée internationale de lutte contre le SIDA.

"C'est une bonne nouvelle, _le préservatif reste l'outil central de prévention_. Aides n'a pas attendu cette décision de la ministre pour investir dans l'achat de préservatifs d'excellente qualité, ultra fins et sans latex, des sensations comme si on en avait pas. On les distribue gratuitement, Aides est le deuxième distributeur de préservatif en France", explique Philippe Rossignol, de l'association Aides en Mayenne.

C'est par ces personnes touchées mais ne le savent pas que l'épidémie perdure"

"On estime à 150 000 le nombre de personnes vivant avec le VIH en France, dont 25 000 à 30 000 qui l'ignorent, c'est épidémie cachée. C'est par ces personnes touchées mais ne le savent pas que l'épidémie perdure. Une personne diagnostiquée positive est mise sous traitement, on contrôle rapidement le virus et il n'est plus transmissible. Par contre les personnes qui ne le savent pas ne se soignent pas et vont pouvoir contaminer d'autres personnes", ajoute Philippe Rossignol. 

"_En Pays-de-la-Loire, plus de 30% des dépistages sont tardifs, quasiment à un stade Sida_, mais avec les nouveaux médicaments, on arrive à maîtriser le virus et faire remonter les défenses immunitaires. Il y a deux facteurs, dépister, mais dépister le plus tôt possible".

Philippe Rossignol de l'association Aides en Mayenne.

Ce samedi 1er décembre, c'est la journée internationale de lutte contre le SIDA. Aides 53 sera présent à Nantes, pour un rassemblement des militants des Pays-de-la-Loire. Ils vont réaliser un clip vidéo sur les difficultés d'accès aux soins des étrangers malades.

Toutes les infos sur Aides Laval ou le site aides.org.